Accéder au contenu principal

Les Ig Nobel Prizes récompensent les recherches les plus improbables mais pas toujours inutiles

La cérémonie des Ig de 2003.
La cérémonie des Ig de 2003. Rick Friedman/Getty images

La cérémonie des Ig Nobel Prizes récompense les recherches "qui font rire et réfléchir".

PUBLICITÉ

Les Ig Nobel Prizes sont des Prix Nobel pas comme les autres. Sur le modèle de leur sérieux grand frère, ils récompensent des recherches et des créations réelles mais improbables "qui font rire puis réfléchir", peut-on lire sur le site internet de l’association Improbable Research, à l’initiative de l’événement.

VOIR AUSSI : Pour réaliser des choses simples, il invente des machines compliquées

La 16ème édition, qui a eu lieu jeudi 22 septembre, dans le théâtre de la prestigieuse université d’Harvard a par exemple récompensé des chercheurs allemands en médecine pour cette découverte de premier ordre : "Quand on a une démangeaison sur le côté droit du corps, il faut gratter le côté gauche en se regardant dans un miroir pour se soulager."

On aurait tort de (trop) se moquer, car certains Ig Nobel improbables ont eu de véritables applications. Quartz rapporte par exemple qu’un papier sur les ficelles agitées qui font spontanément des nœuds a été cité dans une recherche sur la séparation de l’ADN .

Voici la liste complète des prix de 2016 :

Prix de biologie : Pour avoir vécu dans les bois comme, successivement, un blaireau, une loutre, une biche, un renard et un oiseau.

Prix de reproduction : Pour avoir fait porter des pantalons de différentes matières – coton, laine et polyester – à des rats en documentant les conséquences sur leur vie sexuelle. Et pour avoir conduit cette même recherche sur les hommes.

Prix de littérature : Pour une autobiographie en trois volumes sur son plaisir de collectionner des mouches mortes, et celles qui ne le sont pas encore.

Prix d’économie : Pour une évaluation de la personnalité apparente des pierres, du point de vue des ventes et du marketing.  

Prix de physique : Pour avoir découvert pourquoi les chevaux blancs sont moins harcelés par les mouches, et pourquoi elles sont fatalement attirées par les tombes noires.

Prix de chimie : Pour avoir résolu le problème de la pollution excessive des voitures en créant un système permettant de baisser les taux de pollution pendant les tests (une innovation qui a coûté cher à Volkswagen)

Prix de psychologie : Pour avoir demandé à un millier de menteurs s’ils mentent souvent, et décidé de s’il fallait les croire ou pas.

Prix de la paix : Pour une étude appelée "Sur la réception et la détection du bullshit pseudo-profond".

Prix de la perception : Pour une enquête se demandant si le monde paraît différent ou pas quand on regarde entre nos jambes.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.