Accéder au contenu principal

Vidéo : l'Institut Pasteur de Dakar se dote d'une nouvelle unité de fabrication de vaccins

L'Institut Pasteur de Dakar produit des vaccins contre la fièvre jaune depuis 80 ans.
L'Institut Pasteur de Dakar produit des vaccins contre la fièvre jaune depuis 80 ans. France 24

L’Institut Pasteur de Dakar devrait ouvrir en 2019 une nouvelle cellule de production de vaccins. Objectif : passer de 8 millions de doses de vaccin contre la fièvre jaune à 15 millions, afin de remédier aux pénuries récurrentes en Afrique.

PUBLICITÉ

En visite pour deux jours au Sénégal, le Premier ministre français Manuel Valls s’est rendu à l’Institut Pasteur de Dakar, seul centre de production de vaccin contre la fièvre jaune du continent, qui s’apprête à augmenter sa capacité de production afin de mettre fin aux pénuries récurrentes.

Cet Institut conduit des recherches bactériologiques depuis près d'un siècle et son histoire est particulièrement liée à celle de cette fièvre. "C'est ici, à l'Institut Pasteur de Dakar, que le premier virus humain au monde a été isolé en 1927 [et] il s'agissait du virus de la fièvre jaune", explique le docteur Amadou Alpha Sall, directeur de l'Institut.

L’Institut Pasteur de Dakar ne limite pas ses recherches à la fièvre jaune – il a exporté son savoir-faire en Guinée pendant l'épidémie Ebola ou jusqu'au Brésil lors de l'explosion du virus Zika – mais il est l’un des quatre seuls producteurs mondiaux de vaccin pour ce virus précis. Voilà 80 ans qu’il le produit dans ses locaux.

De 8 à 15 millions de doses

Huit millions de doses y sont produites chaque année à destination de l'Afrique. C’est beaucoup, mais encore insuffisant : des pénuries sont régulièrement observées. D’où la décision d’ouvrir une nouvelle unité au sein du futur pôle urbain de Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de Dakar.

Cette extension devrait permettre d’accroître la dose à "15 millions de doses par an, [voire] 30 millions de doses par an" en cas d’épidémie, estime Lamine Sene, chef de projet travaux. Les premiers lots sont attendus en 2019.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.