Accéder au contenu principal

Les cendres de Truman Capote ont été vendues aux enchères pour 43 000 dollars

"Je me demande combien vaudront mes cendres en 2016."
"Je me demande combien vaudront mes cendres en 2016." William E. Sauro/Getty Images

Les cendres de l'écrivain américain Truman Capote, décédé en 1984, ont été vendues aux enchères à Los Angeles pour 43 750 dollars. Un cheminement original, qui aurait "fait plaisir" à l'auteur... Il paraît.

PUBLICITÉ

Peu avant sa mort en 1984, Truman Capote, déjà très malade, confie à son amie Joanne Carson qu'après sa mort, il ne veut pas "rester sur une étagère". 

VOIR AUSSI : Cézanne et Zola, et ces autres amitiés secrètes entre artistes

Vœu exaucé : une partie des cendres de l'iconique auteur américain vont voir du pays. Après avoir été conservés par Joanne Carson elle-même, décédée l'an dernier, les restes de Truman Capote ont été vendus aux enchères à Los Angeles pour la modique somme de 43 750 $.

À la mort de Capote, celles-ci ont été divisées entre son compagnon, l'auteur Jack Dunphy (qui soutient avoir reçu l'intégralité des cendres) et son amie de longue date Joanne Carson, chez qui l'auteur de "De sang froid" est décédé. Entre autres mésaventures, elles sont dérobées deux fois, puis rapportées à bon port. Joanne Carson investit même dans une crypte au Westwood Village Memorial Park Cemetery, à Los Angeles.

Une vente "en accord avec ses dernières volontés"

Lorsque Joanne Carson décède en 2015, la maison de vente aux enchères américaine Julien's Auctions rachète les effets personnel de l'auteur. Après une délibération sur l'aspect éthique d'une telle vente, les agents décident que oui, cela vaut le coup d'y inclure les cendres. "N'oublions qu'avant de mourir, Truman Capote a dit à Joanne Carson qu'il ne voulait pas pourrir sur une étagère", a justifié Darren Julien, directeur exécutif des ventes, au Guardian en août. "Cette nouvelle aventure est définitivement en accord avec sa volonté."

"Il aurait adoré faire encore les gros titres aujourd'hui"

"Il adorait se créer des opportunités médiatiques et voir son nom dans les journaux. Je pense que ça lui plairait beaucoup de faire encore les gros titres aujourd'hui", poursuit Darren Julien. "Ça pourrait être considéré comme irrespectueux... si ça n'était pas les cendres de Truman Capote."

On savait déjà la vie de l'auteur riche. Mais comme le dit cette internaute, même "ses cendres ont eu une vie plus mouvementée que la nôtre". 

C'est la première fois, dans l'histoire des ventes aux enchères, que des cendres sont ainsi vendues au plus offrant. Initialement estimées entre 4 000 et 6 000 $, elles ont finalement été adjugées 43 750 $ – soit 8 fois l'estimation de base –, scellées dans une jolie boîte en bois sculptée de motifs japonais.

"Des gens de Russie, d'Allemagne, de Chine, d'Amérique du Sud et évidemment des États-Unis s'y sont intéressés", a rapporté Darren Julien à CNN. "J'avais anticipé qu'elles se vendraient à plus de 10 000 $, mais je ne pensais pas qu'elles grimperaient jusqu'à 43 000 $ !" Si leur nouveau propriétaire a souhaité rester anonyme, il a, selon Darren Julien, "promis que Truman Capote continuerait ses aventures."

La vente comprenait aussi des effets personnels de l'auteur : vêtements, livres... ainsi que le haut qu'il portait le jour de sa mort (vendu 6 400 $) et deux boîtes de médicaments qui lui avaient été prescrits pour sa maladie du foie (qui l'a finalement tué), partis en lot pour 9 280 $.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.