Accéder au contenu principal

Hillary Clinton aurait pensé à Tim Cook et Bill Gates pour le poste de vice-président des États-Unis

Hillary Clinton et son directeur de campagne John Podesta (au second plan derrière elle).
Hillary Clinton et son directeur de campagne John Podesta (au second plan derrière elle). John Williams/Getty

Un e-mail signé du directeur de campagne d’Hillary Clinton et rendu public par WikiLeaks laisse entendre que le patron d'Apple et le fondateur de Microsoft auraient été envisagés comme colistiers de la candidate à la Maison Blanche.

PUBLICITÉ

Le nouvel épisode de "WikiLeaks : les e-mails de John Podesta" est sorti. Et avec lui, de nouvelles révélations, plus surprenantes que compromettantes.

VOIR AUSSI : E-mails publiés par WikiLeaks : un scandale à la Trump pour le camp Clinton ?

Cette fois, il s’agit du nom des candidats au poste de vice-président envisagés par le camp d’Hillary Clinton si celle-ci accédait à la présidence des États-Unis.

Si la candidate démocrate a déjà annoncé, à l’été 2016, que le sénateur de l’État de Virginie Tim Kaine sera son colistier en cas de victoire le 8 novembre prochain, près de 36 noms auraient circulé au préalable dans les mails privés du chef de campagne John Podesta, d’après les révélations de WikiLeaks.

"J’ai fait une première liste de personnes qu’il est judicieux d’examiner"

Parmi eux, ceux du patron d’Apple Tim Cook et du fondateur de Microsoft Bill Gates, selon ce qui est présenté par WikiLeaks comme un mail signé Podesta en date du 13 mars dernier. "J’ai fait une première liste de personnes qu’il est judicieux d’examiner", y écrit le directeur de campagne.

Tim Cook, qui au printemps avait organisé une collecte de fonds pour Hillary Clinton, – en soulignant toutefois qu’il n’était pas question d’y impliquer l’entreprise Apple –, aurait également demandé un rendez-vous en tête à tête avec la candidate démocrate dans un e-mail daté du 20 juin. Bill Gates, en revanche, est plutôt resté discret sur son soutien au camp Clinton.

On retrouve également dans cette liste Mary Barra, la patronne de General Motors, Melinda Gates, co-présidente de la fondation Microsoft et épouse de Bill, le CEO de Starbucks Howard Schultz, mais aussi le malheureux candidat à l’investiture démocrate, Bernie Sanders. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.