Accéder au contenu principal

Libération de 26 otages par des pirates somaliens

Le FV Naham 3 et son équipage, avec deux pirates à bord, le 18 juillet 2013.
Le FV Naham 3 et son équipage, avec deux pirates à bord, le 18 juillet 2013. AFP

Des pirates somaliens ont libéré 26 otages asiatiques détenus depuis près de cinq ans après une attaque de leur bateau de pêche, ont annoncé samedi des négociateurs. Ils seront, d'après cette même source, rapatriés sous peu.

PUBLICITÉ

Après cinq ans de captivité, ils vont retrouver la liberté. Des pirates somaliens ont libéré 26 otages asiatiques détenus depuis près de cinq ans après une attaque de leur bateau de pêche, ont annoncé samedi 22 octobre des négociateurs.

"Nous avons le plaisir d'annoncer la libération de l'équipage du Naham 3 tôt ce matin. Ils sont actuellement en sécurité entre les mains des autorités de Galmudug [centre de la Somalie] et seront rapatriés sous peu à bord d'un vol humanitaire de l'ONU et envoyés ensuite dans leurs pays respectifs", a déclaré dans un communiqué John Steed, coordonnateur des Partenaires de soutien des otages (HSP), qui a négocié leur libération.

Le communiqué a été rendu public par l'organisation Oceans Beyond Piracy (OBP).

>> À voir sur France 24 : notre webdoc "Piraterie en Somalie"'

L'équipage avait été pris en otage en mars 2012 après une attaque des pirates au large des Seychelles. Il s'agit de la deuxième captivité la plus longue aux mains de pirates somaliens.

Les pirates avaient pris 29 personnes en otage, mais une personne était morte pendant l'attaque et "deux ont succombé en raison de maladies" pendant leur captivité, selon le communiqué.

Les 26 autres personnes ont passé la plupart de leur captivité sur terre en Somalie. L'équipage du Naham 3 était composé de marins venant du Cambodge, Chine, Indonésie, Philippines, Taïwan et Vietnam.

Avec AFP
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.