Accéder au contenu principal
Découvertes

Chez les adolescents, le mélange Red Bull et alcool serait aussi nocif que la cocaïne

Kirk McKoy / Contributeur

Des scientifiques ont étudié l'effet de l'alcool combiné à de la caféine sur des jeunes souris. Conclusion : ces dernières sont aussi surexcitées que si on leur avait administré de la cocaïne.

Publicité

L'alcool et les boissons énergisantes de type Red Bull ne font pas bon ménage. Une étude scientifique a conclu que les effets d'un tel mélange affecteraient les cerveaux des adolescents de la même façon que la cocaïne, en matière d'effets sur le long terme.

VOIR AUSSI : Les adolescents européens fument moins mais boivent encore trop

L'étude a été menée sur des souris, dont l'activité neuronale est souvent comparable à celle des êtres humains. "Nous avons constaté des effets qui étaient la conséquence de combinaisons de boissons que nous n'observons pas quand les boissons sont consommées individuellement", rapporte Richard van Rijn, professeur à l'université de Purdue (comté de Tippecanoe, États-Unis).

En effet, une consommation répétée d'alcool mélangé à de la caféine a autant surexcité les jeunes souris que si on leur avait administré de la cocaïne. Un haut niveau de protéine FosB a également été remarqué. Or, celui-ci est symptomatique de changements affectant le cerveau sur le long terme, comme on peut le voir chez les consommateurs réguliers de drogues dures telles que la cocaïne.

À bons entendeurs.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.