Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Découvertes

Les taxis Sea Bubbles vont voler à Paris au-dessus de la Seine au printemps prochain

© Sea Bubbles

Texte par Émilie LAYSTARY

Dernière modification : 27/10/2016

En 2017, des "taxi volants" entièrement électriques circuleront au-dessus de la Seine à Paris. Pour commencer, ce sont 5 prototypes qui seront testés dès le prochain printemps.

En collaboration avec la mairie de Paris, la flotte Sea Bubbles, que l'on doit au navigateur français Alain Thébault, sera testée au printemps prochain.

VOIR AUSSI : À Paris, les drones de loisir auront le droit de voler... une fois par mois

Pourtant, "faire voler" des petites capsules au dessus de la Seine a d'abord semblé être une idée impossible. Le projet est finalement devenu réalité grâce à la start-up française. Les taxis rouleront en s'élevant au-dessus de l'eau via de petites ailes qui touchent la surface de l'eau.

Désengorger Paris

Les taxis seront amarrés à des quais autonomes énergétiquement puisqu'ils fonctionneront grâce à des hydroliennes et des panneaux solaires. Dans un premier temps, les voitures auront besoin d'un conducteur. Mais l'idée à terme est de les rendre complètement autonomes. 

Avec eux, on pourra traverser tout Paris en à peine 15 minutes. De quoi rendre le métro et ses (parfois très) longs changements de moins en moins séduisants.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 27/10/2016