Accéder au contenu principal

Soupçonné de viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred mis en examen à Paris

Saad Lamjarred a été interpellé à son hôtel parisien après qu'une jeune femme a déposé plainte pour agression sexuelle.
Saad Lamjarred a été interpellé à son hôtel parisien après qu'une jeune femme a déposé plainte pour agression sexuelle. AFP

Saad Lamjarred, une star de la pop music marocaine, interpellé à Paris après une plainte déposée par une femme, a été mis en examen pour viol aggravé vendredi. Le chanteur avait déjà été accusé de viol à New York.

PUBLICITÉ

Son concert prévu le samedi 29 octobre au Palais des Congrès n’aura pas lieu. Le chanteur marocain Saad Lamjarred a été mis en examen vendredi 28 octobre à Paris pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées" et écroué.

Le chanteur avait été interpellé mercredi à son hôtel après qu'une jeune femme âgée de 20 ans a déposé plainte pour agression sexuelle et violences volontaires. Selon le journal Le Parisien, les faits se sont déroulés à l’hôtel Marriott, à Paris : "Sa victime présumée, dont il avait semble-t-il récemment fait la connaissance, se serait enfuie au petit matin pour donner l’alerte avant de porter plainte".

La victime "souffre de lésions traumatiques et est fortement traumatisée. Son récit est tout à fait crédible à ce stade", a relevé une source proche de l'enquête. Selon les premiers éléments, la star avait consommé de l’alcool et des stupéfiants au moment des faits.
Interrogé par l’AFP, son avocat Me Jean-Marc Fedida a contesté cette version. "Ce qui s'est passé cette nuit-là dans cette chambre est ce qui se passe habituellement à cinq heures du matin entre un homme et une femme consentante", a-t-il expliqué, précisant que Saad Lamjarred avait rencontré la jeune femme dans une boîte de nuit parisienne. L'avocat demande qu'une confrontation soit organisée au plus vite dans cette affaire.

Une précédente affaire

Cette affaire n'est pas une première pour Saad Lamjarred. En 2010, alors qu’il se trouvait aux États-Unis, une Américaine a porté plainte contre lui pour viol. Comme le rapporte le journal Le Monde, il avait "été incarcéré en mars de cette même année et libéré sous caution. Il avait ensuite quitté le pays pour échapper aux poursuites du tribunal de New York". Cette affaire avait rebondi en mai dernier lorsque la Cour suprême de l’État de New York l’a sommé de se présenter au tribunal, mais en vain. Saad Lamjarred n'est jamais retourné aux États-Unis.

"C’est le lot de toutes les grandes stars de subir de telles rumeurs", s’était-il défendu lors d’une conférence de presse, le 27 mai dernier à Rabat, tout en rejetant une nouvelle fois ces accusations.

Un chanteur populaire

L’annonce de son interpellation a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux au Maroc. Alors que certains de ses fans le soutiennent en parlant de "machination", d’autres réclament que justice soit faite.

Âgé de 31 ans, le chanteur est l’une des personnalités les plus en vue dans son pays. Diffusé en septembre, son nouveau clip "Ghaltana" (Tu as tort) a fait un carton sur internet avec plus de 16 millions de vues en une semaine. L’ensemble de ses vidéos comptabilise près de 613 millions de vues cumulées sur sa chaine YouTube, qui compte deux millions d'abonnés.

 

Pour voir les images et vidéos sur vos tablettes et mobiles, cliquez ici.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.