Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Découvertes

On volera peut-être un jour au-dessus de Mars grâce à une invention nazie

© NASA Illustration / Dennis Calaba | Une illustration d'un vol de l'aile Prandtl-D au-dessus de la surface de Mars.

Texte par Louise WESSBECHER

Dernière modification : 03/11/2016

Si la NASA prévoit de faire voler un avion vers Mars en 2022 ou 2024, tout cela n’aurait jamais pu être envisagé sans une invention développée par des ingénieurs de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale, l’aile volante.

Dans les bureaux du centre de recherche aéronautique Armstrong de la NASA situés au milieu du désert de Mojave en Californie, le directeur scientifique Al Bower et une équipe d’ingénieurs travaillent depuis des années au développement de modèles d’un avion "aile volante".

Un avion simpliste sans fuselage offrant peu de résistance à l’air, avec des caractéristiques proches des ailes d’un oiseau, raconte Al Bower à la BBC : "Les ailes dominent tous les attributs de l’albatros et elles ont une vraie efficacité et c’est ce que nous essayons d’atteindre avec les avions aujourd’hui – éliminer toutes les pièces superflues comme la queue".

VOIR AUSSI : La NASA dévoile une série de posters pour "recruter" les futurs pionniers de Mars

Le 28 octobre 2015, l’avion Prandtl-D (pour Preliminary Research Aerodynamic Design to Lower Drag) imaginé par l’équipe d’Al Bower réussissait ses trois premiers vols tests d’environ 2 minutes à 70 mètres au-dessus du sol. Et la NASA a déjà de grands projets pour son aile volante. Comme celui de voler vers Mars.

Al Bower envisage de placer l’aile volante à bord d’un petit satellite avant de la déployer une fois arrivé dans l’atmosphère martienne. "Lorsqu’un avion fera son premier vol sur Mars dans les années 2020, cela pourrait bien se faire grâce à une innovation du centre Armstrong de la NASA", annonçait fièrement l’agence spatiale américaine dans un communiqué le 30 juin 2015.

Oui mais voilà, la NASA n’est pas vraiment à l’origine de cette innovation. La BBC rapporte ainsi que cette aile volante n’est pas une idée nouvelle : "Le premier design réalisable a été développé par des ingénieurs de l’Allemagne nazie au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale". Le média britannique évoque ainsi les travaux des frères Walter et Reimar Horten. Dès les années 1930, les deux ingénieurs allemands ont été les premiers à concevoir plusieurs modèles d’ailes volantes parmi lesquels le Horten Ho 229.

Prévues pour renforcer le nombre de bombardiers de la Luftwaffe, l’armée de l’air nazie, les ailes volantes sont cependant restées au stade de prototypes avant que les Alliés ne mettent fin à la guerre.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 03/11/2016