Accéder au contenu principal

Fed Cup 2016 : face aux Tchèques, les Bleues font figure d’outsiders

Amélie Mauresmo conseille Caroline Garcia à l'entraînement.
Amélie Mauresmo conseille Caroline Garcia à l'entraînement. Patrick Herzog, AFP

Immense défi en perspective pour les Françaises, qui accueillent la République tchèque en finale de la Fed Cup, en fin de semaine à Strasbourg. Les Bleues affrontent tout simplement l’une des meilleures équipes de l’histoire.

PUBLICITÉ

envoyé spécial à Strasbourg.

C’est une véritable montagne qui attend les Bleues, les 12 et 13 novembre, en finale de la Fed Cup. La France, qui accueille la République tchèque au Rhénus Sport de Strasbourg, va se mesurer tout simplement à la référence de ces dernières années en matière de tennis féminin.

Les statistiques sont édifiantes : les Tchèques, menées par l’inamovible Petra Kvitova, ont tout simplement remporté quatre des cinq dernières éditions du pendant féminin de la Coupe Davis. Depuis la création de la compétition, elles cumulent neuf titres, au deuxième rang des nations, très loin derrière les intouchables Américaines (17 victoires, dont sept de rang dans les années 70-80).

Autant dire qu’en face, le bilan comptable de la France fait pâle figure. Avec deux titres, les Bleues pointent au 8e rang et elles n’ont surtout plus atteint la finale de la compétition depuis plus de 10 ans. La dernière fois, c’était en 2005, deux ans après le dernier sacre tricolore de 2003.

Au plan individuel, la marche semble tout aussi inatteignable. Caroline Garcia et Kristina Mladenovic, les deux Françaises pressenties pour être alignées en simple, pointent respectivement aux 23e et 47e rangs à la WTA. En face, le duo composé de Karolina Pliskova et Petra Kvitova revendiquent les 6e et 11e places mondiales. Un gouffre qu’il faudra combler sur cinq matchs et deux jours, scénario plausible pour le clan français.

"Rivaliser pendant deux jours"

En conférence de presse, en début de semaine, Mladenovic a reconnu que l’équipe de France partait "de très loin sur le papier". "On va jouer une équipe qui a deux filles valant le top 10 car on connaît Kvitova qui a gagné plusieurs Grands Chelems [deux fois Wimbledon, en 2011 et 2014, NDLR]", a-t-elle estimé.

"On sait que ce sera extrêmement difficile. On sait aussi qu'on en est capable, qu'on aura des occasions. Ce sera à nous de saisir tout ce qui se présente", a toutefois insisté la Nordiste, dans la droite lignée des propos tenus plus tôt par la capitaine Amélie Mauresmo.

"Le classement ne fait pas tout, avait martelé un peu plus tôt l’ancienne numéro un mondiale. Le classement est le reflet d'une saison entière. Ce dont j'ai envie, c'est que mes joueuses arrivent à rivaliser pendant deux jours. […]On a une marche assez haute devant nous, on va tout faire pour aller la chercher."

Une chose est sûre, il faudra à cette équipe de France de Fed Cup un véritable supplément d’âme pour l’emporter face à l’ogre tchèque. Mauresmo, qui était le porte-étendard des Bleues en 2003 lors du dernier triomphe français, aura à charge de l’insuffler à cette nouvelle génération.

• Finale de la Fed Cup 2016 : France - République tchèque, les 12 et 13 novembre à Strasbourg

Horaire des matchs :
- samedi 12 novembre, début des matchs à 14 h - 2 simples
- dimanche 13 novembre, début des matchs à 13 h 30 - 2 derniers simples, suivis du double

Compositions des équipes :
- France : Alizé Cornet – Caroline Garcia – Kristina Mladenovic – Pauline Parmentier (cap. Amélie Mauresmo)
- République tchèque : Lucie Hradecka – Petra Kvitova – Karolina Pliskova – Barbora Strycova (cap. Petr Pala)
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.