Accéder au contenu principal

Vidéo : près de Mossoul, les peshmerga érigent une ligne de démarcation

Près de Bachika, des combattants kurdes érigent une ligne de démarcation qui ressemble de plus en plus à une frontière.
Près de Bachika, des combattants kurdes érigent une ligne de démarcation qui ressemble de plus en plus à une frontière. Capture d'écran France 24

À l'est de Mossoul, des peshmerga qui ont repris Bachika érigent une ligne de démarcation pour consolider leur position... qui pourrait devenir la nouvelle frontière du Kurdistan irakien, cette région autonome source de tensions avec Bagdad.

PUBLICITÉ

Dans l'est de Mossoul, non loin de Bachika, la ligne de défense des peshmerga ressemble de plus en plus à une frontière. Pierre après pierre, des postes de contrôle sont édifiés à intervalle régulier. Ces combattants kurdes, qui ont repris le contrôle de la ville des mains de l’organisation État islamique (EI), ont annoncé qu'ils stoppaient leur progression pour renforcer leurs positions et débuter la construction d'une ligne de démarcation.

Cette ligne pourrait bien devenir la nouvelle frontière du Kurdistan irakien, cette région autonome qui crée des tensions avec Bagdad. "Cette tranchée a pour objectif de nous protéger des combattants de l'État islamique, explique le capitaine Fahrir Qadir Harki, combattant kurde. Pour l'instant, c'est la limite pour les peshmerga, mais je ne sais pas si cela deviendra la frontière du Kurdistan. Ça pourrait très bien devenir une frontière permanente, être détruit ou rester comme ça."

Reportage de nos envoyés spéciaux Rob Parsons, Hussein Assad et Pierrick Leurent.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.