Accéder au contenu principal

Vidéo : à Abidjan, chacun rêve d'une revanche face aux Bleus

En Côte d'Ivoire, les supporters se souviennent de la défaite 3-0 face aux Bleus de Zidane.
En Côte d'Ivoire, les supporters se souviennent de la défaite 3-0 face aux Bleus de Zidane. Olivier Laban-Mattei, AFP

Mardi soir, la France accueille la Côte d'Ivoire à Lens. Une affiche de prestige entre le vice-champion d'Europe et le champion d'Afrique. Et à Abidjan, les supporters veulent effacer le souvenir de la défaite 3-0 d'il y a 11 ans.

Publicité

Champion d'Afrique contre vice-champion d'Europe... Jamais une confrontation entre la Côte d'Ivoire et la France, même en amical, n'aura revêtu un tel habit de lumière. Et pour cause : mardi 15 novembre, au stade Bollaert de Lens, ce ne sera que la deuxième fois que les footballeurs Français et Ivoiriens s'affronteront. La toute première fois, en 2005, s'était soldée par une cinglante défaite des Éléphants face aux Bleus de Zidane (3-0). 

Autant dire qu'à Abidjan, onze ans après, tout le monde se souvient de ce revers marquant... et rêve d'effacer le mauvais souvenir. C'est le cas notamment du capitaine de l'époque, Cyril Domoraud. "C’était une volonté politique que ce match se fasse. Nous, on était heureux de jouer face à la France sur le rectangle vert. Mais ce match là, on n’a pas pris plaisir. On était un peu crispé peut-être. Je souhaite que nos jeunes frères feront mieux que nous", espère-t-il.

"Un très beau match de préparation"

Mais même si cette rencontre est évidemment très symbolique pour les Ivoiriens, les observateurs n'en perdent pas pour autant l'objectif principal de ces prochains mois.
"Il n’y a pas de meilleur match pour la Côte d'Ivoire aujourd’hui, et c'est aussi le cas pour la France. Jouer contre le champion d’Afrique, c’est se mettre à un certain niveau. Et jouer contre le vice-champion d’Europe…. Un beau match, très beau match de préparation avant la CAN", analyse notamment Israël, l'entraineur de l’AS Denguélé d’Odienné, au micro de France 24.

Et le technicien exprime l'avis de beaucoup. Car même si cette confrontation entre les Éléphants et les Bleus a tout d'une affiche de gala, le vrai rendez-vous de la Côte d'Ivoire avec le ballon rond, ce sera à la mi-janvier, au Gabon, pour le coup d'envoi de la CAN-2017.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.