Accéder au contenu principal

Facebook rachète FacioMetrics, une start-up spécialisée dans la reconnaissance faciale

John Lamb/Getty

Mercredi 17 novembre, le réseau social de Mark Zuckerberg a annoncé avoir racheté cette entreprise qui développe depuis plusieurs années des technologies mobiles d’analyse d’image. Montant de la transaction ? Inconnu.

PUBLICITÉ

Pour le moment, Facebook ne parle que d’"effets ludiques aux photos et aux vidéos", pour "rendre leur partage sur Facebook plus attirant". Mais le rachat par le réseau social de FacioMetrics, une société spécialisée dans les technologies de reconnaissance faciale, laisse supposer que dans quelques années, l’analyse des images de visages débouchera sur de tous autres usages.

VOIR AUSSI : Facebook copie encore Snapchat et ajoute de nouvelles fonctionnalités photos à Snapchat

Nous connecterons-nous à notre compte grâce à un simple coup d’œil en direction du capteur photo de notre smartphone ? Facebook nous permettra-t-il de trouver l’identité de quelqu’un par un simple scan des traits de son visage ? Évidemment, le champ des possibles est plus que jamais ouvert.

Cette transaction, dont le montant reste inconnu, a également pour vocation directe de rivaliser avec Snapchat, dont la modélisation des visages, à l’aide de filtres, est une marque de fabrique. "Nous sommes ravis d’accueillir l’équipe de FacioMetrics, qui va nous aider à apporter davantage d’effets ludiques aux photos et aux vidéos, et à rendre leur partage sur Facebook plus attirant", a déclaré un porte-parole à l’AFP. 

Elle va nous aider à apporter davantage d’effets ludiques aux photos et aux vidéos

Car Snapchat est bel et bien devenu la bête noire de Facebook, qui avait d’ailleurs tenté, sans succès, de racheter l’entreprise au logo jaune il y a quelques années. Désormais, Facebook met beaucoup d’énergie, au risque de cloner sans scrupules certaines fonctionnalités de Snapchat, à ne pas se laisser doubler par le réseau social préféré des ados.

La start-up FacioMetrics, de son côté, a confirmé son rachat sur son site Internet. Créée par Fernando De la Torre suite à des travaux de recherche sur l’intelligence artificielle exploitée dans l’image, à l’université de Carnegie Mellon, elle s’est concentrée sur le développement de cette technologie sur le mobile. Il n’en fallait pas plus pour séduire Facebook, qui mise depuis plusieurs mois maintenant sur la réalité augmentée. 

Maintenant, on attend plus que les lunettes Facebook.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.