Accéder au contenu principal
Primaire de la droite

Fillon et Juppé qualifiés, Sarkozy éliminé : les temps forts d'une folle soirée électorale

D'après des résultats partiels, François Fillon serait largement en tête du premier tour de la primaire de la droite.
D'après des résultats partiels, François Fillon serait largement en tête du premier tour de la primaire de la droite. AFP
3 mn

François Fillon s'est largement imposé au 1er tour de la primaire de la droite et du centre. Nicolas Sarkozy a reconnu sa défaite et votera pour son ancien premier ministre au second tour. Alain Juppé a indiqué qu'il continuait "le combat".

Publicité
  • François Fillon (44,1 %) devançait très largement dimanche Alain Juppé (28,6 %) et Nicolas Sarkozy (20,6 %), selon des résultats partiels portant sur plus de 90 % des bureaux de vote.
     
  • Ces résultats, publiés sur le site Internet de la primaire, portaient sur près de 4 millions de votants et 9 497 bureaux de vote dépouillés sur 10 229. Nathalie Kosciusko-Morizet (2,6 %), Bruno Le Maire (2,4 %), Jean-Frédéric Poisson (1,5 %) et Jean-François Copé (0,3 %) suivent derrière le trio de tête.
     
  • "C'est une vague, une dynamique puissante est enclenchée", a commenté François Fillon.
     
  • Nicolas Sarkozy a reconnu sa défaite peu après 22 heures et a apporté son soutien à François Fillon, tout comme Bruno Le Maire.
     
  • Alain Juppé, qui a, lui, enregistré le soutien de Nathalie Kosciusko-Morizet, a indiqué qu'il continuait "le combat" et veut croire à "une autre surprise".
     
  • Près de 4 millions de personnes ont participé à la consultation, selon des résultats quasi-définitifs. La barre des 4 millions devrait être franchie avec la publication des résultats définitifs. Le premier tour de la primaire socialiste avait réuni, en 2011, 2,66 millions de participants.

Revivez notre live-blog du premier tour de la primaire de la droite et du centre. Pour voir ce live-blog sur votre smartphone ou tablette, cliquez ici.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.