Accéder au contenu principal

En vidéo : retrouvez les discours de Fillon, Juppé et Sarkozy

Au premier tour de la primaire de la droite, François Fillon a largement distancé Alain Juppé, Nicolas Sarkozy est éliminé.
Au premier tour de la primaire de la droite, François Fillon a largement distancé Alain Juppé, Nicolas Sarkozy est éliminé. AFP

Peu après l'annonce des premiers résultats du premier tour de la primaire de la droite, les trois candidats arrivés en tête ont pris la parole. Fillon triomphant, Juppé combatif, Sarkozy s'inclinant : retrouvez-les en vidéo.

Publicité

François Fillon, arrivé largement en tête du premier tour de la primaire de la droite, a pris la parole dimanche soir depuis son QG pour se féliciter de ses résulats, estimant qu'"une dynamique puissante est enclenchée". Il a dit avoir "une pensée particulière pour Nicolas Sarkozy", arrivé troisième derrière Alain Juppé.

"La défaite ne doit humilier personne parce que nous aurons besoin de tout le monde. J'ai une pensée particulière pour Nicolas Sarkozy qui a été le président de la France", a déclaré François Fillon.

François Fillon : "Une dynamique puissante est enclenchée"

Alain Juppé, arrivé nettement derrière François Fillon, a "décidé de continuer le combat" au second tour contre son rival, "projet contre projet", a-t-il annoncé.

"Je crois plus que jamais que le peuple de France a besoin de se rassembler pour tourner la page d'un quinquennat désastreux qui a abaissé notre pays et pour faire barrage au Front National qui nous entraînerait dans la pire des aventures", a dit celui qui n'a pas eu un mot pour son rival Nicolas Sarkozy, battu au premier tour de la primaire.
 

"J'ai décidé de continuer le combat" annonce Alain Juppé

Nicolas Sarkozy, enfin, a concédé sa défaite et annoncé qu'il voterait au second tour pour François Fillon, avec lequel il dit sentir plus d'affinités politiques qu'avec Alain Juppé.

L'ex-président, donné battu avec environ 22 % des voix selon les résultats partiels, a par ailleurs laissé entendre qu'il pourrait prendre du recul par rapport à la vie politique.

"J'ai beaucoup d'estime pour Alain Juppé, mais les choix politiques de François Fillon me sont plus proches. Les électeurs qui m'ont fait confiance sont naturellement libres de leur décision", a déclaré Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy, qui avait annoncé son retrait de la vie politique après sa défaite à la présidentielle de 2012 avant de faire son retour en 2014, a poursuivi sa déclaration en
affirmant qu'il mènerait à l'avenir sa vie "avec plus de passions privées et moins de passions publiques".

Nicolas Sarkozy apporte son soutien à François Fillon

Le second tour de la primaire aura lieu dimanche prochain.

Avec AFP
 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.