Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Comores : le président Azali Assoumani prévoit une présidentielle anticipée au printemps prochain

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Stan Lee, le père des super-héros, est mort

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Macky Sall veut une mobilisation contre le terrorisme au Sahel comme en Syrie

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence sur la Libye à Palerme : chaos, division ... vers un échec ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

JP Bimeni : premier album épicé d'une voix burundaise de l'exil

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Antonio Guterres et Audrey Azoulay sondent les futurs défis à la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Italie : budget provocateur ou déficit démocratique ?

En savoir plus

L’invité du jour

Pédophilie : "Une catastrophe pour les victimes, une catastrophe pour l’Église"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juncker : "Ce n'est pas le président des États-Unis qui fixe nos agendas"

En savoir plus

Afrique

Vidéo : un mois après la catastrophe ferroviaire au Cameroun, les preuves des défaillances

© AFP | Le bilan officiel de la catastrophe ferroviaire est toujours de 79 morts et 26 blessés, dont cinq dans un état désespéré.

Vidéo par Patrick FANDIO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2016

Un mois après la catastrophe ferroviaire au Cameroun, nos correspondants ont eu accès à des documents exclusifs, qui mettent en lumière les défaillances ayant coûté la vie à 79 personnes.

Alors que le Cameroun attend les conclusions de la commission d'enquête sur la catastrophe ferroviaire, qui a coûté la vie à 79 personnes, nos correspondants ont eu accès à des documents exclusifs, qui mettent en lumière les défaillances à l'origine de l'accident.

Le train était effectivement bondé lorsqu'il a déraillé près de la gare d'Eseka, à 200 km au sud de Yaoundé, la capitale, en raison d'un axe routier coupé. Les voyageurs avaient donc dû se rabattre en masse sur la liaison ferroviaire.

Accusé d'avoir donné des instructions à la compagnie ferroviaire de rajouter des wagons sur le train accidenté, le ministre des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo'o, s'en est défendu sur les antennes d'une chaîne de télévision privée, Canal 2 International.

Les conclusions de la commission d'enquête sont attendues d'ici la fin de la semaine.

Première publication : 22/11/2016

  • CAMEROUN

    Catastrophe ferroviaire au Cameroun : les victimes portent plainte contre Camrail

    En savoir plus

  • ACCIDENT

    Cameroun : des dizaines de morts dans le déraillement d’un train

    En savoir plus

  • CAMEROUN

    Cameroun : 79 personnes sont mortes dans l’accident de train Yaoundé-Douala

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)