Accéder au contenu principal

Vidéo : dans le village de Fadhaliya, la population shabak souhaite rester sous contrôle kurde

Les habitants de Fadhaliya font partie de la minorité kurdophone Shabak. Ils craignent l'arrivée de l'armée irakienne.
Les habitants de Fadhaliya font partie de la minorité kurdophone Shabak. Ils craignent l'arrivée de l'armée irakienne. Capture d'écran France 24

Les peshmerga ont libéré Fadhaliya, à 20 km de Mossoul. Dans ce village, les habitants sont majoritairement Shabaks, une ethnie kurdophone d'Irak, et espèrent rester sous contrôle kurde à l'issue de la bataille de Mossoul.

PUBLICITÉ

Les jihadistes de l’organisation État islamique ont été boutés hors de Fadhaliya par les peshmerga. D’ordinaire sous l'autorité de Bagdad, ce village situé à 20 km de Mossoul est de fait passé sous le contrôle d’Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien.

Les habitants de Fadhaliya sont des Shabaks, une minorité kurdophone d'Irak. Dans cette commune, ils sont majoritairement sunnites. Parmi les habitants, beaucoup préfèrent la présence des combattants kurdes à celle de l’armée irakienne. "Les Kurdes nous traitent bien. Les Arabes ne nous aiment pas. Ils nous ont toujours combattu et créé des problèmes par le passé", raconte un habitant.

Pourtant, le village de Fadhaliya a été touché de plein fouet par les frappes de la coalition destinées à soutenir l’action des peshmerga. Certains habitants ont perdu leur maison et plusieurs membres de leur famille.

Pour l'heure, les habitants ne savent pas encore qui administrera le village une fois la bataille de Mossoul terminée. Nombreux sont ceux qui souhaiteraient rester dans le giron d'Erbil.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.