Accéder au contenu principal
SCIENCES

Vidéo : l'astronaute français Thomas Pesquet raconte son quotidien en apesanteur

L'astronaute français Thomas Pesquet s'est exprimé en direct de la Station spatiale internationale, le 23 novembre 2016.
L'astronaute français Thomas Pesquet s'est exprimé en direct de la Station spatiale internationale, le 23 novembre 2016. Capture écran Youtube
3 mn

L'astronaute français Thomas Pesquet s'est exprimé mercredi en direct de la Station spatiale internationale (ISS). Le spationaute, qui s’acclimate bien à la vie dans l'espace, décrit son quotidien en apesanteur dans une vidéo.

Publicité

"On s’adapte doucement à la vie ici", a déclaré le spationaute français Thomas Pesquet en direct depuis la Station spatiale internationale (ISS) mercredi 23 novembre lors d’une conférence de presse avec des journalistes qui lui ont posé des questions par écran interposé depuis l’Agence spatiale européenne. Le jeune homme, qui a rejoint dans la station le 20 novembre en compagnie du Russe Oleg Novitski, et de l'Américaine Peggy Whitson, s’acclimate bien à l’espace.

Pour voir les images et vidéos sur vos tablettes et mobiles cliquez ici.

"On s’est adapté très vite, on n’a pas été malade du tout, tout le monde se sent super bien. Finalement, travailler en apesanteur est hyper naturel" a-t-il répondu aux questions de l’un des journalistes. Tout en se retenant d'une main au plafond en raison de l'apesanteur, il jouait de l'autre main avec un gros ballon représentant la Terre.

"C’est immense ! C’est plein d’équipements !", a-t-il expliqué pour décrire la station spatiale, ajoutant : "Il y en a absolument partout, donc il faut vraiment s’orienter, ça prend un peu de temps...".

"Nous dormons en flottant"

"C'est super agréable. Nous dormons en flottant. Nous sommes retenus juste à la paroi de nos petites cabines individuelles, avec un sac de couchage accroché au mur" a raconté Thomas Pesquet, dont la mission doit durer six mois. Depuis l’ISS le français peut téléphoner via internet à sa famille presque tous les jours. Le week-end, il peut même avoir une conférence vidéo avec eux.

Sur son compte Twitter, le français envoie régulièrement des photographies et des nouvelles, communiquant par exemple sur la musique qu'il écoute à bord de l'ISS.

Expérimentations à bord

Au terme d'un vol de deux jours à bord d'un vaisseau Soyouz, lancé du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, Thomas Pesquet, Oleg Novitski, et Peggy Whitson ont retrouvé dans la Station spatiale internationale un Américain et deux Russes, déjà présents sur place depuis la mi-octobre.

Thomas Pesquet, qui a déjà commencé à travailler depuis l’ISS, a déjà testé le système de traitement de l'eau. Et il a aussi réalisé une expérience avec des surfaces autonettoyantes innovantes, auxquelles les bactéries n'adhèrent pas.

Durant sa mission, l’astronaute doit notamment conduire une cinquantaine d'expériences scientifiques pour le compte de l'ESA et du Cnes.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.