Accéder au contenu principal
Découvertes

Qui sont les Français accros à YouTube ?

Nick Leeder, directeur général de Google France sur la scène du Brandcast de Youtube, le 24 novembre 2016.
Nick Leeder, directeur général de Google France sur la scène du Brandcast de Youtube, le 24 novembre 2016. Mashable FR

YouTube organisait jeudi à Paris la 3e édition de son Brandcast. La plateforme vidéo de Google a révélé des données chiffrées sur son audience en France. Alors à quoi ressemble le profil des utilisateurs de YouTube en 2016 ?

Publicité

"Désormais, un Français sur deux âgé de 16 à 44 ans va sur YouTube tous les jours." Nick Leeder, directeur général de Google France, affichait un grand sourire, jeudi 24 novembre au soir, sur la scène de la Maison de la Mutualité à Paris devant un parterre de stars de YouTube, de journalistes, d’annonceurs et d’invités. Mais alors, qui sont ces Français accro ?

VOIR AUSSI : YouTube serait-il en passe de devenir un véritable réseau social ?

On aurait voulu vous dresser un profil type du gars addict à YouTube en France 2016. Mais il n’y en a pas vraiment, tant la plateforme attire des silhouettes variées. On sait tout de même que parmi les dizaines de millions de Français et Françaises à s’y rendre – essentiellement depuis leur smartphone –, les 25-49 ans sont les plus nombreux et "représentent aujourd’hui la moitié du temps passé sur YouTube en France". Parmi les plus accros, un quart des 25-34 ans a "le réflexe YouTube" au réveil ou au coucher, selon une étude TNS Infratest et Google.

Bon maintenant qu’on sait à peu près à quoi ils ressemblent, que viennent-ils chercher sur YouTube ? 64 % des utilisateurs sont là pour se relaxer et se divertir. Alors, sans surprise, le segment le plus consommé sur YouTube, c’est la musique. Que celui qui n’a jamais regardé un clip avec ses potes en soirée lève le doigt ? Voilà. Personne. Et cette tendance est loin d’être une spécificité française. C’est simple, dans le top 10 des vidéos les plus vues sur YouTube dans le monde, il y a… 9 clips musicaux.

52 % des utilisateurs sont là pour s'informer, apprendre, progresser

Mais les internautes viennent aussi sur YouTube pour s’informer, apprendre et progresser. Là, on vous voit venir de loin. Mais non, il ne s’agit pas seulement d’apprendre comment tracer son trait d’eye liner ou comment se faire une couronne de tresses. Si le lifestyle est le deuxième segment le plus consommé, d’autres thématiques gagnent sacrément du terrain sur les visionnages. Et YouTube n’en est pas peu fier.

En 2016, le temps passé à regarder des vidéos de sport en France a augmenté de 360 %, inspirant à Nick Leeder d’évoquer le parcours de Julius Yego, champion olympique kényan qui a appris à lancer le javelot sur YouTube. Sur la plateforme, les vidéos de bricolage pour apprendre à changer un joint ou construire une étagère maison cartonnent aussi. Sans parler du signe fort de YouTube France de confier le rôle de maître de cérémonie de ce 3e Brandcast à Bruce Benamran, créateur de la chaîne YouTube e-penser où il partage des vidéos de vulgarisation scientifique.

"Un gigantesque hub de culture"

Littérature, sport, sciences, mode, cuisine, voyages… : YouTube est devenu pour beaucoup d’utilisateurs "un peu le Wikipédia de la vidéo", comme le confie l’un des participants d’une étude ethnographique sur les usages de la plateforme de Google en France. De quoi faire dire à Pierre Lescure, figure de "l'ancienne" télévision, que YouTube est aujourd’hui "un gigantesque hub de culture".

Un "hub de culture" qui, on l’espère, restera aussi pour toujours un vivier de vidéos débiles, inutiles mais franchement drôles comme celle-là, notre préférée :

VIDEO Attention à la mousse !

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.