Accéder au contenu principal

François Fillon remporte la primaire de la droite et du centre, Juppé lui promet son soutien

François Fillon devient le candidat de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2017, le 27 novembre 2016.
François Fillon devient le candidat de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2017, le 27 novembre 2016. Thomas Samson, AFP

Alain Juppé a reconnu dimanche la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre. L'ex-Premier ministre remporte le scrutin avec plus de 66 % des voix. Retrouvez la soirée électorale sur notre liveblog.

PUBLICITÉ

Des hurlements de joie chez les uns. Des soupirs de tristesse et des larmes chez les autres. Le résultat de la primaire de la droite et du centre annoncé dimanche 27 novembre n’aura pas offert la surprise qu’attendaient les juppéistes. Le grand favori des sondages, François Fillon, a largement remporté l’élection interne de la droite avec 66,5 % des voix contre plus de 33,5 % pour son rival Alain Juppé.

>> À lire sur France 24 : Le vainqueur de la primaire de la droite remportera une belle cagnotte

Alors que les bulletins d’une moitié des bureaux de vote avaient été dépouillés, François Fillon a pris la parole pour saluer cette "victoire de fond" qui a "brisé tous les scénarios écrits d'avance" et lancé un appel au rassemblement, en rendant hommage à Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. "Aucun candidat n'a démérité dans cette primaire, qui fut digne" et "pas un électeur ne doit se sentir humilié ou mis à l'écart", a-t-il insisté.

À moins de six mois de l'élection présidentielle, le nouveau champion de la droite a aussi mis en avant son "devoir de vaincre l'immobilisme et la démagogie" ainsi que de "redonner confiance aux Françaises et aux Français". "Ce quinquennat qui s'achève a été pathétique, il va falloir y mettre un terme, et repartir de l'avant, comme nous ne l'avons jamais fait depuis 30 ans."

Un "très bon candidat" pour le FN

Quelques minutes plus tôt, Alain Juppé avait félicité son adversaire et lui avait apporté son soutien en vue de l'élection présidentielle de 2017. Avant de conclure : "Je termine cette campagne comme je l'ai commencée, en homme libre, qui n'aura transigé ni avec ce qu'il est, ni avec ce qu'il pense." Aux jeunes, il a lancé : "Continuez à porter l'idée de la France que nous avons partagée, une France apaisée et réconciliée." L'actuel maire LR de Bordeaux, visiblement ému, a également expliqué qu'il allait désormais se "consacrer pleinement" à sa tâche d'édile qui "m'a donné et me donne tant de joie".

Les deux finalistes se sont ensuite retrouvés au siège de la Haute autorité chargée du scrutin pour échanger en public une poignée de mains fraternelle.

Le résultat de la primaire de la droite a semble-t-il plu à Marine Le Pen. En déplacement à La Réunion, la candidate du Front national a déclaré dimanche avoir "toujours pensé" que François Fillon "serait un très bon candidat" face à elle au second tour de la présidentielle, le jugeant "le porte-parole de ce que l'UE a produit de pire en termes d'idéologie".

Quant à François Bayrou, président du Modem qui avait soutenu Alain Juppé, il a émis dimanche soir des doutes sur le programme de François Fillon, qui pose, selon lui, "de nombreuses questions aux citoyens et à notre société".
 

Retrouvez cette soirée électorale sur notre liveblog.

Si le liveblog ne s'affiche pas sur votre mobile ou votre tablette, cliquez sur ce lien.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.