Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

JP Bimeni : premier album épicé d'une voix burundaise de l'exil

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Antonio Guterres et Audrey Azoulay sondent les futurs défis à la paix

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Italie : budget provocateur ou déficit démocratique ?

En savoir plus

L’invité du jour

Pédophilie : "Une catastrophe pour les victimes, une catastrophe pour l’Église"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Juncker : "Ce n'est pas le président des États-Unis qui fixe nos agendas"

En savoir plus

LIGNE DIRECTE

Ces Tunisiens qui se mobilisent pour sauver leur patrimoine

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"Porochenko n'est pas un tsar, contrairement à Poutine"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'appel d'Emmanuel Macron à sécuriser le cyberespace

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Cyberattaques: "la nouvelle guerre froide"

En savoir plus

Découvertes

L’opérateur allemand Deutsche Telekom pourrait avoir été victime d’une cyber-attaque d’ampleur

© ZU_09/Getty

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 28/11/2016

Depuis dimanche, 14 heures, près de 900 000 clients Internet fixe de Deutsche Telekom rencontrent de sérieuses difficulté à se connecter au réseau. Pour certains experts, il pourrait bien s'agir d'un piratage.

"Cela ressemble évidemment au travail des hackers". Voilà ce qu’ont confié plusieurs sources gouvernementales allemandes à l'agence Reuters après les pannes de réseau d’ampleur qui ont affecté dimanche et lundi près de 900 000 clients de la Deutsche Telekom, l’opérateur principal en Allemagne.

VOIR AUSSI : Piratage de Dyn : l'attaque qui révèle le danger des objets connectés

Près de 4,5 % des 20 millions de clients de ses services de téléphonie fixe sont ainsi privés d’Internet, de façon intermittente, depuis dimanche 14 heures, avec un pic de plaintes des consommateurs aux alentours de 16 heures sur le site de maintenance Allestoerungen.de. À la mi-journée ce lundi, le nombre de clients touchés aurait été réduit à 400 000, alors que l'opérateur parle d'une "nette une amélioration de la situation".

Deutsche Telekom a déclaré que ses experts en technologie avaient constaté une anomalie dans la manière dont certains routeurs se connectaient au réseau. "Nous partons du principe qu’il y a eu une intervention extérieure sur les routeurs", a précisé l’un de ses porte-paroles. 

Pour le moment, l'opérateur, qui assure qu'une enquête est toujours en cours, ne souhaite fournir aucune information supplémentaire. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 28/11/2016