Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Population mondiale : le vieillissement s’accélère

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Gérard Collomb, chronique d'un départ annoncé"

En savoir plus

Découvertes

Ce n’est pas parce qu’on est un castor qu’on n’a pas le droit de s’offrir un petit sapin de Noël

© St. Mary's Sheriff/Twitter

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 12/09/2018

C’est pénible cette manie de croire que les animaux n’ont pas l’esprit de Noël.

Prenez ce castor par exemple. Cette semaine, dans le comté de St. Mary, dans le Maryland, il est venu de nuit faire tranquillement ses courses dans un magasin, histoire de se trouver quelques petites déco de Noël.

VOIR AUSSI : Pour sécuriser son smartphone, il le verrouille avec une patte de hérisson

Mais il a fallu que le sheriff l’arrête. Sous prétexte que c’est un castor.

D’après les témoins qui l’ont repéré sur la vidéo de surveillance, rapporte le New York Post, "il semblait uniquement à la recherche d’un sapin de Noël". Il aurait visiblement fini par détruire pas mal de choses avant d’être récupéré par les services vétérinaires et relâché dans la nature. En même temps, comprenez bien que c'est agaçant de pas pouvoir être libre de ses faits et gestes.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 12/09/2018