Accéder au contenu principal
MÉDIAS

Rémy Pflimlin, ancien PDG de France Télévisions, est mort à l’âge de 62 ans

Rémy Pflimlin, tout juste nommé PDG de France Télévisions, en juillet 2010.
Rémy Pflimlin, tout juste nommé PDG de France Télévisions, en juillet 2010. Martin Bureau, AFP
Texte par : Mathias HOSXE
3 mn

Rémy Pflimlin, ancien PDG de France Télévisions, est mort samedi à l'âge de 62 ans. Il a dirigé le groupe audiovisuel français public de 2010 à 2015, et est le seul PDG du groupe à avoir été nommé par un président de la République.

Publicité

Rémy Pflimlin, ancien président de France Télévisions, est mort, samedi 3 décembre, à l'âge de 62 ans, à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris, où il était hospitalisé depuis un mois. Sa disparition survient "après une longue maladie", a-t-on appris auprès de son entourage et du groupe audiovisuel public.

Rémy Pflimlin, qui avait succédé à Patrick de Carolis, est le seul dirigeant du groupe de télévision publique à avoir été nommé par un président de la République, Nicolas Sarkozy à l'époque, et non par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Delphine Ernotte, qui lui a succédé en 2015, a transmis un communiqué à l'AFP : "la présidente de France Télévisions, la direction et les salariés [du groupe] sont bouleversés d'apprendre la disparition de Rémy Pflimlin".

Une vie consacrée aux médias

Formé à HEC, celui qui a dirigé le groupe de chaînes de télévision publiques durant cinq ans, avait également eu la direction de France 3 de 1999 à 2005. Depuis 2013, il était aussi président du Conseil d'administration de TV5 Monde.

Sous sa direction, France Télévisions a entamé ses premiers virages numériques. Aux dépens de certains programmes pourtant très populaires (comme l'émission musicale Taratata, ce qui avait alors fait grand bruit). Sa gestion, qui cherchait pourtant à assainir les dépenses, fut également épinglée en octobre 2016 par la Cour des comptes. À la fin de son mandat à France Télévisions, il fut nommé Conseiller d'État.

Né à Mulhouse (Haut-Rhin) le 17 février 1954, la longue carrière de Rémy Pflimlin a débuté à l'hebdomadaire Jours de France, avant de rejoindre Les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA). Il a également eu des fonctions de direction à la Société alsacienne de publications, qui publie le journal L'Alsace.

"Avec Rémy Pflimlin disparaît un homme qui aura consacré toute sa vie à la presse, aux médias et à l'information du public", a relevé la présidence de la République dans un communiqué.

Avec AFP 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.