Accéder au contenu principal

Manuel Valls se lance dans la bataille de la primaire de la gauche

Quatre jours après le renoncement du chef de l'Etat à briguer un second mandat, Manuel Valls a déclaré sa propre candidature.
Quatre jours après le renoncement du chef de l'Etat à briguer un second mandat, Manuel Valls a déclaré sa propre candidature. Thomas Samson, AFP

Quatre jours après la décision de François Hollande de ne pas briguer un second mandat, Manuel Valls a déclaré sa candidature à la primaire de la gauche. Il a notamment annoncé qu'il quitterait son poste de Premier ministre mardi.

PUBLICITÉ
  • Le suspense est enfin terminé. Alors que François Hollande a décidé de ne pas être candidat à sa réélection, Manuel Valls a annoncé, lundi 5 décembre, qu’il se présentait à l’élection présidentielle. "Oui, je suis candidat à la présidence de la République", a déclaré l'ancien ministre de l'Intérieur lors d'un discours dans l'hôtel de ville d'Évry dans l’Essonne, sa "ville de cœur". "J'ai cette force en moi, cette volonté de servir mon pays, c'est au-delà des mots, c'est une conviction totale, je veux tout donner pour la France qui m'a tant donné", a-t-il ajouté.
  • Le chef du gouvernement quittera dès mardi ses fonctions à Matignon. Des noms circulent déjà pour le remplacer à son poste. On retrouve ceux des ministres Bernard Cazeneuve (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Défense), Stéphane Le Foll (Agriculture), Marisol Touraine (Santé), Michel Sapin (Finances) ou Najat Vallaud-Belkacem (Éducation).
  • Manuel Valls devrait affronter lors de la primaire des 22 et 29 janvier ses anciens ministres Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, expulsés du gouvernement pour avoir contesté la politique et l'autorité de François Hollande. Sans surprise, il s'est placé sous le signe du rassemblement d'une gauche faible et explosée par plusieurs candidatures rivales. "Ma candidature est celle de la conciliation, elle est celle de la réconciliation", "je veux rassembler" la gauche, a-t-il aussi lancé, derrière un pupitre sur lequel était écrit son tout nouveau slogan: "Faire gagner tout ce qui nous rassemble".
  • Pour revivre les temps forts du discours de Manuel Valls sur votre tablette ou votre mobile : cliquez ici.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.