Accéder au contenu principal
PRÉSIDENTIELLE 2017

Qui remplacera Valls à Matignon ?

Valls, désormais candidat à la présidentielle, quittera ses fonctions de Premier ministre mardi.
Valls, désormais candidat à la présidentielle, quittera ses fonctions de Premier ministre mardi. Archives AFP
4 mn

Manuel Valls, désormais candidat à l’élection présidentielle, quittera mardi ses fonctions de Premier ministre. Qui pour lui succéder ? Tour d’horizon de quelques candidats sérieux.

Publicité

Qui pour remplacer Manuel Valls, désormais candidat à l’élection présidentielle, à son poste de Premier ministre ? Parmi les noms circulant pour Matignon se trouvent ceux des ministres Bernard Cazeneuve (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Défense), Stéphane Le Foll (Agriculture), Marisol Touraine (Santé), Michel Sapin (Finances) ou Najat Vallaud Belkacem (Éducation). Le futur chef du gouvernement battra, avec un bail de cinq mois, le record du plus bref passage à Matignon, détenu par Édith Cresson avec dix mois entre 1991 et 1992.

Bernard Cazeneuve
Un conseiller d'un poids lourd au gouvernement a confié, dimanche à l’AFP, que Bernard Cazeneuve avait les meilleures chances. Le ministre de l’Intérieur, homme fort du gouvernement, est un fidèle de Hollande dont il fut le porte-parole pendant la campagne présidentielle de 2012. Il a dit, vendredi, son "immense émotion" et sa "très grande fierté" au lendemain de l'annonce retentissante du renoncement du président à briguer un second mandat à l'Élysée. Membre du gouvernement depuis l’élection de Hollande, il avait déjà succédé à Valls au ministère de l’Intérieur fin 2014. Mais l'ampleur de la tâche qui l’occupe depuis presque deux ans – la lutte contre la menace terroriste qui pèse sur la France – pourrait constituer un frein à sa nomination.

Jean-Yves Le Drian
Quid du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian ? Une autre source gouvernementale, citée dimanche par l’AFP, donnait un avantage à Le Drian, qui pourrait plus facilement que Cazeneuve "cumuler" sa casquette actuelle avec Matignon. Mais le président de la région Bretagne a également soutenu Manuel Valls… Pas sûr que cela plaise au président Hollande.

Michel Sapin
Le ministre de l’Économie et des Finances Michel Sapin est aussi un candidat sérieux. C’est un ami de 40 ans de Hollande, membre comme lui de la célèbre promotion Voltaire à l’ENA. Il s’est, jusqu’au bout, montré déterminé à soutenir François Hollande. "Mon souhait est clair et net, je souhaite que ce soit François Hollande le candidat", avait-il indiqué sur Europe 1 le 18 novembre, deux semaines avant son renoncement.

Stéphane Le Foll
Le porte-parole du gouvernement et ministre de l’Agriculture s’est clairement porté candidat, lundi 5 décembre. "Je fais partie de ceux dont on peut citer le nom" a-il-soutenu sur France Info le matin. "C’est le président de la République qui décidera. Je n’ai pas d’informations sur ce sujet. Je ne dis pas non parce que j’ai toujours assumé mes responsabilités, mais ce n’est pas moi qui déciderai", a ajouté ce compagnon de longue date de Hollande, dont il fut directeur de cabinet lorsque ce dernier était à la tête du PS.

Marisol Touraine
Et pourquoi pas une femme – la première, depuis Edith Cresson ? Au ministère de la Santé, Marisol Touraine a clairement mené une politique socialiste, du tiers payant généralisé, en passant par l’expérimentation des salles de shoot ou par un meilleur accès à l'IVG. Un profil intéressant pour François Hollande, s’il veut terminer son mandat sur une note plus à gauche, en opposition avec le projet libéral de François Fillon, candidat Les Républicains. "Elle a fini son boulot au ministère, c'est une femme, elle a été irréprochable avec Hollande… Il n'y a aucun argument contre sa nomination", a indiqué un proche du président au JDD.

Autre candidate citée, la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud Belkacem. À moins de 40 ans, l’ancienne protégée de Ségolène Royal deviendrait la plus jeune Première ministre de la Ve République.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.