Découvertes

Le compte Twitter de la Syrienne Bana Alabed a été réactivé

Bana Alabed

Alors que leur compte Twitter avait été supprimé dimanche, Bana et Fatemah Alabed ont publié deux nouveaux messages sur le réseau social. Bana affirme être saine et sauve.

Publicité

"Nous sommes attaquées. Nulle part où aller, chaque minute ressemble à la mort. Priez pour nous". C'est le message publié sur Twitter par Fatemah Alabed, la mère de Bana, lundi 5 décembre.

VOIR AUSSI : J.K. Rowling a envoyé la saga "Harry Potter" à une petite fille syrienne d'Alep

Un tweet rapidement suivi par un autre plus rassurant, cette fois signé par Bana elle-même : "Bonjour les amis, comment allez-vous ? Je vais bien. Je me rétablis sans médicaments et sous beaucoup trop de bombardements. Vous me manquez."

"En ce moment, nous allons bien"

Le compte, sur lequel Bana et Fatemah Alabed racontent leur quotidien sous les bombes, avait été supprimé dimanche 4 décembre quelques heures après la publication de ce qui s'apparentait être un "dernier message". La mère de Bana y faisait ses adieux aux internautes et affirmait qu'elle et sa fille avaient été capturées par l'armée.

Quelques jours plus tard, Fatemah avait confirmé à Mashable qu'elles avaient été déplacées de leur domicile et qu'elles étaient prises au piège à l'intérieur de la zone tenue par les rebelles, dans la partie orientale d'Alep. La BBC affirmait lundi, en citant une source inconnue, que la mère et sa fille étaient actuellement saines et sauves dans un endroit tenu secret. On en sait désormais un peu plus : d'après un professeur et activiste à Alep, qui tweete sous le nom de Mr Alhamdo, le père de Banna aurait transmis le message suivant : "Notre maison est détruite, nous nous sommes déplacés vers un autre endroit mais nous avons encore été ciblés. En ce moment, nous allons bien. Merci de demander".

Le sort incertain des Alabed continue de susciter l'inquiétude des internautes qui s'interrogent via le hashtag  #WhereisBana. Le carnet de bord de la petite Syrienne avait ému Internet et surtout Twitter où le compte de Bana est suivi par plus de 210 000 internautes.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine