Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

Découvertes

J'ai testé les hotlines du Père Noël et je ne crois plus en rien

© Mashable FR | À droite, moi à l'âge de 3 ans, ayant encore toute confiance en l'homme derrière moi.

Texte par Marine BENOIT

Dernière modification : 07/12/2016

Silences gênants, questions louches et numéros surtaxés : j'ai décidé de briser une partie de mon enfance pour savoir quel était le Père Noël à appeler cette année.

Si vous avez eu une enfance à peu près normale, vous avez forcément déjà papoté au téléphone avec le Père Noël. Il se peut même que vous connaissiez encore par cœur son 08, même si à mon époque, les indicatifs n’avaient pas encore fait leur apparition.

VOIR AUSSI : L'Internet commence déjà à écouter "All I Want for Christmas Is You" de Mariah Carey

Dans la vie, je ne connais par cœur que deux numéros : celui de l’ancien téléphone fixe de chez mes parents qui n’est plus en service depuis 1997, et celui du Père Noël, le 36 65 65 65.

En sachant que je suis née au milieu des années 1980, ça faisait un bout de temps que je n’avais pas tenté de le joindre. Mais il y a quelques jours, en proie à la frustration de ne pas encore pouvoir taper dans les chocolats du calendrier, j’ai pensé à lui et j’ai composé son numéro – avec le 08 devant, donc. Là, ce que j’ai entendu m’a vraiment secouée : "Le numéro que vous avez composé est inconnu." KOOOA ? 

Le vieil homme de mon enfance est mort et à l’état de squelette depuis longtemps

Après une rapide recherche sur le Net, je me suis rendue compte qu’il n’était plus en service depuis une dizaine d’années, et qu’il a dans un premier temps été remplacé par deux numéros courts, les 36 30 et 36 40, eux-aussi inactifs aujourd’hui. Il a bien fallu que je me rende à l’évidence : le vieil homme en rouge de mon enfance, celui avec la voix de Roger Carel, est mort et à l’état de squelette depuis longtemps.

Pourtant, les hotlines téléphoniques spéciales Père Noël, elles, existent encore bel et bien. Il en existe même tellement que je n’ai pas su laquelle choisir pour tomber sur un Père Noël de substitution sympa. J’ai fini par décider de toutes les essayer et de vous raconter le résultat.

Je précise qu’au départ, je voulais me faire accompagner d’un enfant qui croit encore au Père Noël, histoire d’avoir un avis vraiment objectif, voyez-vous. Mais j’ai réalisé que raconter douze fois la même chose à un Père Noël qui n’a pas la même voix d’une conversation à une autre risquait de le dérouter un peu. Ou pire, de me forcer à lui révéler qu'il n’était qu’une invention du monde capitaliste. Je suis navrée pour ses parents, mais ce n’est pas mon rôle.

Le 34 34, "la ligne directe du Père Noël" 

Déjà, j’aimerais savoir quel enfant en âge de croire au Père Noël comprend l’expression "ligne directe". Autant dire que je n’ai pas eu besoin de passer par sa secrétaire pour m’apercevoir que ce Père Noël-là était un sale type. Au bout de 20 secondes, il m’a tranquillement demandé où j’habitais, en sachant que petite, j’aurais évidemment donné mon adresse en entier pour qu’il ne se trompe pas pour les cadeaux (j’imagine donc qu’un enfant de 5 ans d’aujourd’hui est susceptible faire la même chose). Il est aussi parti du principe que je ne voulais que deux cadeaux, me laissant à peine le temps de prononcer l’expression "casque PlayStation VR" en entier. Durée totale de la conversation : moins d’une minute, et ce n’est pas faute d’avoir voulu entretenir le dialogue. Sincèrement, j'ai eu l'impression que le seul but du bonhomme était de récupérer mon adresse.

L’annonce automatique d’ouverture mentionnant le coût de l’appel était, elle, totalement tronquée, et il faudra se rendre sur le site Internet de la ligne, Allo-papanoel.fr, pour savoir que le service coûte 3 euros + le prix de l’appel. Bref, la hotline de l'arnaque sous sa forme la plus classique.

Le 04 22 52 10 10, "Allo Papa Noël"

Voilà qui remet un peu de magie dans tout ça : ce numéro non surtaxé, renvoyant vers une messagerie vocale, a été créé en 2013 par un père de famille, ingénieur en téléphonie, spécialement pour sa fille. Mais il sera rapidement utilisé par de plus en monde de monde, à commencer par des cousins ou des voisins. Gilles Sauvaire, le papa sympa donc, affirme qu’à l’approche des fêtes, plus de 6 000 marmots par jour laissent des messages. Ça doit être une sacrée torture d’écouter tout ça – pour un peu que quelqu’un les écoute. 

Il ne risque pas de nous couper la parole comme s’il était devenu définitivement sénile

Le côté boîte vocale – "Je suis actuellement occupé avec mes lutins mon petit, laisse-moi un message" – fonctionne vraiment d’un point de vue crédibilité, car forcément, le vieil homme ne risque pas de nous couper la parole comme s’il était devenu définitivement sénile. Autre bon point, sa voix de papy gâteau est plutôt réussie. En revanche, ça reste une boîte vocale sur laquelle des enfants devront laisser un message, et comme on le sait tous, il existe deux types d’enfants : les timides, qui mettent de longues secondes à sortir une phrase, et ceux qui n’arrêtent jamais de parler. Jamais.

Le 01 86 400 400, "le numéro gratuit du Père Noël"

Honnêtement, ce Père Noël-là est un escroc de la pire espèce. Sur sa page Web associée, numero-du-pere-noel-gratuit.com, on peut lire qu’il est non seulement possible de le joindre gratuitement (le téléphone est effectivement un 01), mais aussi qu’on parviendra à l’avoir en direct. Pour tout vous dire, j’étais limite stressée d’avoir à parler à quelqu’un de bien réel au bout du fil. Ah, et on nous promet aussi une "histoire magique". Je vous assure déjà que rien de tout ça n’est arrivé.

"Vive le vent" version fichier MIDI s’est enclenché. Le Père Noël m’a saluée, mais rien qu’à sa voix, j’ai su qu’il était du genre à porter une barbe synthétique brillante qui laisse entrevoir sa moustache noire. Le Père Noël "Rien à foutre", en gros. L’une des premières choses qu’il m’a dite, c’est qu’il ne fallait pas que je m’emballe : je ne suis pas "le seul enfant à l’appeler", et "l’attente risque d’être longue" puisqu’évidemment, comme moi, ils ont tous des listes de cadeaux interminables à débiter. "Écoute plutôt la musique". Euh, d’accord. Au bout d’un moment, il a commencé à me parler d’un "numéro spécial" qu’il ne refile soi-disant qu’aux enfants les plus sages, le 118 007. Mais il était évidemment hors de question que je raccroche après tout ce temps d'attente.

Il a commencé à tout remettre sur le dos des lutins

À un moment, il a commencé à tout remettre sur le dos des lutins ("Oh oh, maintenant ce sont mes lutins qui occupent la ligne"), et j’ai fini par comprendre qu'il n'avait jamais été question de me mettre en ligne avec un quelconque acteur à l'instant où il en a remis une couche avec son 118 007, numéro évidemment surtaxé dont il m’a même donné les tarifs. J’ai les larmes aux yeux rien qu’à imaginer la tête d’un enfant de 4 ans écouter tout ça sans même avoir l’occasion de sortir un mot.

0 892 241 222, "le numéro du Père Noël 2016"

Alors là, clairement, on a affaire au Père Noël next generation. Sa promesse : une fois la conversation terminée, il est possible de récupérer son enregistrement via un lien envoyé par SMS, et même de l’uploader automatiquement sur YouTube. This is the future of Père Noël.

Par ailleurs, le faux vieux monsieur s’est montré charmant, la voix automatique étant plutôt bien calibrée pour nous laisser le temps de parler. Il m’a posée plusieurs questions beaucoup moins intrusives que celle du Père Noël du 34 34, du genre combien j’avais de frères et sœurs, et on a même chanté une chanson de Noël tous les deux. Sincèrement, j’ai passé un très bon moment, et mes collègues aussi je crois.

Bien sûr, comme c’est un 08, ce petit instant de bonheur a eu un prix : 2,99 euros l’appel puis le prix d’un appel local à la minute. 

0890 00 2512, "le vrai numéro du Père Noël pour parler avec le Père Noël"

Ok, donc pour celui-ci, à retrouver sur le-telephone-du-pere-noel.fr, mon collègue Fabrice de l’informatique n’aurait pas fait mieux. Sérieusement, soit le type qui a accepté le boulot a eu une sacrée mauvaise nouvelle le jour de l’enregistrement en studio, soit il se drogue. Dans les deux cas, je pense que même les enfants "pas très avancés pour leur âge" n’y croiraient pas une seconde. Deuxièmement, son histoire de maison et de cheminée le soir de Noël était beaucoup trop longue. J’ai failli raccrocher tellement c’était chiant. Le tout pour 2,99 euros l’appel + le prix classique à la minute.

Alors voilà, c'est l'heure du classement

Après cette expérience riche en émotions et en informations, il me semble nécessaire de faire le point. Oui, le 36 65 65 65 manquera cruellement à toutes les générations d'enfants présentes et futures. Mais il faut faire avec, alors voici le classement des hotlines à consulter en cas de parentalité, classées de la meilleure à la pire : 

  • 1 – Le 04 22 52 10 10, "Allo Papa Noël", parce que c'est VRAIMENT gratuit et que c'est un mignon papa qui l'a créé pour sa fille.
  • 2 – ​Le 0892 241 222, "le numéro du Père Noël 2016" : gros fun assuré.

À partir d'ici, je déconseille tout simplement l'appel : 

  • 3 – Le 0890 00 2512, "le vrai numéro du Père Noël pour parler avec le Père Noël", mais celui qui est sous anti-dépresseurs.
  • 4 – Le 34 34, "la ligne directe du Père Noël" qui revend assurément les informations que votre enfant lui donne, dont votre adresse, à des annonceurs.
  • 5 – Le 01 86 400 400, "le numéro gratuit du Père Noël", qui apprendra à votre progéniture tout ce qu'il faut savoir du concept de manipulation mentale.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 07/12/2016