Accéder au contenu principal

Les casques VR de Microsoft seront bien capables de fonctionner avec des PC moins puissants

Capture Microsoft

Si Microsoft a tardé à faire son entrée sur la scène de la réalité virtuelle, occupé à prendre de l’avance sur le terrain de la réalité augmentée, son futur casque VR pourrait avoir de quoi séduire le grand public grâce sa technologie plus légère.

Publicité

Fin octobre, lors de sa grande conférence centrée sur la "Creators Update", prochaine grosse mise à jour de Windows 10 qui intègrera Windows Holographic, Microsoft surprenait tout le monde en annonçant la sortie prochaine d’un casque de réalité virtuelle.

Jusqu’alors, la firme de Redmond semblait n’avoir montré que peu d’intérêt pour la technologie d’immersion, bien trop occupée à développer le seul dispositif aujourd’hui viable en matière de réalité augmentée, le fameux HoloLens.

VOIR AUSSI : On a testé le HoloLens de Microsoft : pour le fun, il faudra attendre encore un peu

Après tout, en tant que maison-mère de la Xbox, Microsoft avait toutes les raisons d’entrer dans la danse. Pourtant, ce n’est pas le PlayStation VR que ses casques s’apprêtent à concurrencer, eux qui se branchent directement sur la console. Les modèles de Microsoft seront reliés, à l’instar de l’Oculus ou du HTC Vive, sur des PC. Mais alors que ces derniers exigent aujourd’hui de puissants ordinateurs pour fonctionner, les casques de Microsoft seront capables de tourner sur des machines plus standard.

Lors de la conférence WinHEC à Shenzen, la firme de Redmond et son partenaire Intel ont ainsi levé le voile sur les caractéristiques minimum qui seront requises pour faire marcher le dispositif sous Windows Holographic. Si certaines d'entre elles avaient déjà filtré dans les grandes lignes il y a quelques semaines, The Verge en tiré une liste détaillée :

  • CPU : Intel Mobile Core i5 (par exemple 7200U) Dual-Core avec Hyperthreading
  • GPU : Puce intégrée Intel HD Graphics 620 (GT2) équivalente ou supérieure
  • RAM : 8 Go + double canal requis pour les graphiques intégrées
  • HDMI : HDMI 1.4 avec 2 880 x 1 440 @ 60 Hz et HDMI 2.0 ou DP 1.3+ avec 2 880 x 1 440 @ 90 Hz
  • Stockage : 100 Go + SSD/HDD
  • Bluetooth : 4.0 pour les accessoires

Microsoft s’associera à plusieurs constructeurs comme Dell, HP, Asus, Acer ou Lenovo pour la fabrication de ces casques, dont les prix démarreront à 299 dollars. Là encore, la firme compte bien donner un coup de griffe à la concurrence : il faut compter 700 euros pour l’Oculus et plus de 900 euros pour le Vive.

Reste encore une étape à valider pour devenir le casque VR ultime : celle de l’expérience utilisateur, qui est de loin la plus complexe. Surtout lorsque l’on sait que le puplic ne raffole pas encore de la VR, à en croire les récents chiffres de vente à quelques jours de Noël...

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.