Accéder au contenu principal

Qui sera désignée start-up africaine de l’année 2017 ?

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 31 décembre 2016.
Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 31 décembre 2016. Bonjour Idée

France 24 est partenaire de la première édition du prix de la start-up africaine de l’année organisée par Bonjour Idée. Continent en pleine croissance, terre du téléphone mobile, l’Afrique recèle de nombreuses pépites en matière d’innovation.

PUBLICITÉ

Lancée à Marrakech à l’occasion de la COP22, la première édition du prix de la start-up africaine 2017 bat son plein. Ce concours dédié à l’écosystème africain invite les start-up domiciliées en Afrique, celles fondées par au moins un membre de la diaspora africaine ainsi que les start-up internationales qui souhaitent s’installer en Afrique, à candidater jusqu’au 31 décembre 2016 sur le site : startup.info.

Près de 200 ont déjà déposé leur candidature. À la clé pour le vainqueur : un chèque de 10 000 euros. Cette première édition, dont France 24 est partenaire, vise à promouvoir le développement économique et social du continent africain grâce à des start-up innovantes et performantes.

"Personne mieux que les Africains ne sait et ne saura ce dont les Africains ont besoin", a souligné à France 24 Cina Lawson, ministre de l’Économie numérique du Togo. Des propos qui font écho à ceux tenus en avril à notre micro par Gilles Babinet, champion numérique de la France auprès de l’Union européenne. "Ce n’est pas la peine d’essayer de tropicaliser des produits européens. Ce qu’il faut, c’est repenser complètement l’offre, la proposition de valeur, en ayant à l’esprit les caractéristiques du marché et des usages africains."

>> "Silicon Mountain" : la High Tech Africaine #LigneDirecte

Ainsi, le domaine de la FinTech, avec notamment le développement du paiement mobile, est largement plus développé dans certains pays africains qu’en Europe, mais il y a bien d’autres domaines dans lesquels les innovations africaines sont également très présentes comme la santé, l’environnement et l’énergie, sans oublier l’agriculture. Certaines de ces initiatives sont justement à retrouver sur Les Observateurs s’engagent.

France 24 a, par le passé, déjà récompensé une start-up africaine. Il s’agissait de mJangale, vainqueur du prix spécial Afrique de la start-up de l’année 2016. Cette start-up sénégalaise tente, via une application, de pallier l'insuffisance de soutien scolaire auprès des écoliers.

>> mJangale, une appli en soutien aux écoliers sénégalais

À noter que le public pourra lui aussi faire entendre sa voix, lors de ce concours, avec un prix du public doté de 2 000 euros. Les votes seront ouverts le 2 janvier 2017.

Le calendrier

  • Jusqu’au 31 décembre 2016 : appel à candidature et dépôt des dossiers en ligne
  • Du 2 au 15 Janvier 2017 : vote du public pour déterminer un Top 100 des start-up
  • Le 26 janvier 2017 : conférence et cérémonie de remise de prix à Casablanca, au Maroc.
Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.