Accéder au contenu principal

Alep : le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence à la demande de la France

Des forces pro-gouvernementales syriennes dans un quartier d'Alep-Est, le 13 décembre 2016.
Des forces pro-gouvernementales syriennes dans un quartier d'Alep-Est, le 13 décembre 2016. George Ourfalian, AFP

Saisi par la France, le Conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir en urgence mardi soir pour évoquer la ville syrienne d'Alep. Le régime, après avoir intensément pilonné certains quartiers, est suspecté d'avoir exécuté des dizaines de civils.

Publicité

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’apprête à se réunir en urgence mardi 13 décembre à 18 heures, heure de Paris. L’objet de cette réunion : la situation de la ville syrienne d’Alep, qualifiée mardi par l'ambassadeur français au Conseil de sécurité des Nations unies, François Delattre, de "pire tragédie humanitaire du XXIe siècle".

"Nous devons tout faire mettre fin à l'effusion de sang, pour évacuer la population en toute sécurité et aider ceux qui en ont besoin", a expliqué le diplomate pour justifier la demande de Paris de convoquer "une réunion immédiate".

Plus tôt dans la journée, l'ONU s'était alarmée de l'exécution présumée par des supplétifs du régime syrien de dizaines de civils, dont des enfants, dans la ville d'Alep que l'armée est sur le point de conquérir totalement.

"Innombrables atrocités"

Mardi, en préambule de son discours de politique générale devant les députés, le nouveau Premier ministre Bernard Cazeneuve a dénoncé les "innombrables atrocités" et les "massacres" commis par le régime syrien contre des civils à Alep, qui peuvent constituer des "crimes de guerre voire des crimes contre l'humanité".

"Je dénonce l'horreur de ces massacres et j'affirme que ceux qui les ont perpétrés auront à rendre compte, devant la communauté internationale des crimes dont ils sont les auteurs", a-t-il déclaré devant l'Assemblée nationale.

Avec AFP
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.