Accéder au contenu principal
Découvertes

Un chirurgien londonien a filmé une opération avec les lunettes Spectacles de Snapchat

Capture d'écran YouTube/Shafi Ahmed
Texte par : Charlotte VIGUIÉ
4 mn

Un chirurgien britannique a filmé l'opération d'un de ses patients avec les lunettes Spectacles de Snapchat, et en a ainsi posté de nombreux extraits dans une story Snapchat, à destination de ses élèves en médecine.

Publicité

Une fois n'est pas coutume, voici un article sur une story Snapchat que je n'ai pas regardé. J'ai essayé, vraiment, mais j'ai définitivement détourné les yeux à partir de 0:35. Désolée.

VOIR AUSSI : Des opérations chirurgicales à suivre en direct sur Internet

On avait repéré depuis quelques temps une certaine tendance : celles des chirurgiens qui filment en direct leurs opérations sur Snapchat. Ce n'était qu'une question de temps avant que l'un d'eux s'empare des Spectacles, les lunettes connectées imaginées par Snap Inc., pour rendre l'expérience encore plus immersive.

C'est Shafi Ahmed qui s'y est collé le premier. Chirurgien au London Independent Hospital et enseignant en médecine, le Britannique a filmé une opération de réparation de hernie – une opération assez banale. Mais cette fois-ci, il portait les Spectacles.

Pendant l'opération, un de ses assistants a régulièrement appuyé sur le bouton des lunettes-caméra pour enregistrer des snaps de 10 sec et les envoyer sur la story du médecin. Le résultat dure 4 min en tout, et les différentes vidéos ont été mise bout à bout dans une vidéo YouTube.

VIDEO Snapchat Spectacles Surgery 9/12/2016 London Independent Hospital

Une ambition pédagogique

Shafi Ahmed n'en est pas à son coup d'essai : en avril 2016, il avait filmé une opération du côlon en réalité virtuelle, en installant de nombreuses caméras 360° autour de la table d'opération.

Ces différentes technologies lui permettent de partager l'intérieur d'une salle d'opération avec ses élèves, dans un but pédagogique.

"Je réfléchis toujours à la manière dont j'enseigne. Comment utiliser ce nouvel appareil dans l'espace médical, pour une pratique professionnelle mais aussi dans un but éducatif ?", confie le médecin au magazine Time. Pari réussi : d'après Shafi Ahmed, 150 à 200 étudiants ont suivi l'opération en temps réel sur Snapchat, et bien d'autres l'ont consultée durant ses 24 h de disponibilité sur l'appli. 

"Comment utiliser ce nouvel appareil dans l'espace médical et dans un but éducatif ?"

Shafi Ahmed ne néglige aucun outil qui pourrait l'aider à enseigner d'une manière différente et intéressante à ses élèves : "Pour moi il ne s'agit pas de s'adresser à une, voire deux personnes", explique-t-il à Time, "il s'agit de parler à plusieurs personnes en même temps. C'est ce qui me motive."

Pour cela, les réseaux sociaux sont d'une grande aide : Facebook, Twitter où le médecin et conférencier est très actif, et évidemment Snapchat.

En plus, cela plaît aux étudiants : "Ils ont aimé la manière dont c'était structuré", assure le chirurgien. Effectivement, Shafi Ahmed s'était bien gardé de filmer "les moments chiants qui n'ont pas de valeur éducative pour les étudiants."

La modernité de Shafi Ahmed se propagera peut-être au sein de la classe enseignante – du moins on l'espère : à quand les live-tweets du prof d'Histoire et les Facebook Live des expériences du prof de chimie ?

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.