Accéder au contenu principal

Égypte : l'EI revendique l'attentat contre l'église copte du Caire

Une bombe a explosé dimanche à l'intérieur de l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc, au Caire.
Une bombe a explosé dimanche à l'intérieur de l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc, au Caire. Khaled Desouki, AFP

Le groupe jihadiste État islamique (EI) a revendiqué mardi l'attentat contre une église copte de la capitale égyptienne. Dimanche, au moins 25 personnes ont été tuées lors de l'explosion d'une bombe en pleine célébration religieuse.

Publicité

L'attentat perpétré dimanche dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul contiguë à la cathédrale copte Saint-Marc, au Caire en Égypte, a été revendiqué mardi 13 décembre par le groupe jihadiste État islamique (EI). Vingt-cinq personnes sont mortes dans cet attentat survenu dimanche.

Dans un communiqué publié sur internet, l'EI affirme qu'un kamikaze a déclenché sa ceinture explosive au milieu des fidèles. L'EI identifie l'homme comme étant Abou Abdallah al-Masri (l'Égyptien).

L'attentat le plus meurtrier depuis 2011 pour la communauté copte égyptienne

Lundi soir le ministère de l'Intérieur avait clairement accusé les dirigeants des Frères musulmans établis au Qatar d'être à l'origine de l'attaque, avec pour objectif "de créer un conflit religieux à grande échelle".

La communauté copte égyptienne n'avait pas connu d'attentat aussi meurtrier depuis l'attaque suicide qui avait fait plus d'une vingtaine de morts le 1er janvier 2011 à la sortie d'une église à Alexandrie.

Avec AFP et Reuters

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.