Accéder au contenu principal

Vidéo : réfugiés burundais en Tanzanie, une crise humanitaire oubliée

Le camp tanzanien de Nduta accueille chaque mois 10 000 nouveaux réfugiés venus du Burundi voisin.
Le camp tanzanien de Nduta accueille chaque mois 10 000 nouveaux réfugiés venus du Burundi voisin. France 24

Depuis le début de la crise politique qui secoue le Burundi depuis 2015, la Tanzanie voisine a accueilli plus de 110 000 réfugiés burundais. Mais les camps sont au bord de la saturation et les aides internationales font défaut. Reportage à Nduta.

PUBLICITÉ

Tous les jours, des centaines de Burundais rejoignent par bus le camp de Nduta, dans l’ouest de la Tanzanie. Depuis le début de la crise politique en avril 2015 née de la volonté du président burundais, Pierre Nkurunziza, de s’accrocher au pouvoir, le pays voisin fait face, tous les mois, à l’arrivée de 10 000 civils fuyant les violences.

Pour Médecins sans frontières (MSF), la crise de réfugiés burundais reste "totalement oubliée" et les financements internationaux se font rares. À tel point que l’ONG craint de manquer très rapidement de fonds. Reportage de nos envoyés spéciaux Julie Dungelhoeff et Nicolas Germain.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.