Focus

Vidéo : au Japon, le décès par excès de travail est reconnu, mais pas traité

Au Japon, "se tuer à la tâche" n'est pas une simple expression, c’est une triste réalité. Selon le gouvernement, chaque année, environ 200 personnes décèdent des suites du surmenage au travail, le "karoshi". Ces employés meurent de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral ou encore par suicide. À cela s'ajoutent de nombreux problèmes de santé. Notre correspondante a rencontré des familles qui se battent pour faire reconnaître les cas de karoshi chez leur proche disparu.

Publicité

Emission préparée par Patrick Lovett et Elom Toble.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine