Accéder au contenu principal

La maison où Adolf Hitler est né devient propriété de l'Autriche

Vue de la maison où Adolf Hitler est né.
Vue de la maison où Adolf Hitler est né. Dennis K. Johnson, Getty Images

Le parlement autrichien a voté mercredi une loi lui permettant d’exproprier la maison où Adolf Hitler est né à Braunau-am-Inn, en Autriche, en 1889. Retour sur le passé sulfureux de la maison natale du dictateur nazi.

PUBLICITÉ

Dans la petite ville de Braunau-am-Inn, à la frontière entre l’Allemagne et l’Autriche, au nord de Salzbourg, une vieille bâtisse jaune déchaîne les passions depuis plus d’un demi-siècle.

VOIR AUSSI : L'Autriche veut raser la maison natale d'Adolf Hitler

De l’extérieur, la maison où Adolf Hitler est né n’a rien d’exceptionnel. Une dizaine de fenêtres arrondies, un crépi jaune un peu vieilli… Rien, à part la plaque commémorative d’hommage aux victimes de l’Holocauste installée sur le trottoir adjacent en 1989, ne rappelle le tumultueux passé de la bâtisse du XVIIe siècle.

C’est pourtant ici que le 20 avril 1889, un certain Adolf Hitler a vu le jour. 127 ans plus tard, le parlement autrichien est finalement sur le point d’en récupérer la propriété, après des années de conflit avec la famille propriétaire des lieux, les Pommer.

De musée nazi à centre pour handicapées

Alors que le parti nazi commence sa conquête de l’Europe, Adolf Hitler rachète en 1938 la maison où il a vu le jour à la famille Pommer. Pendant plus de 10 ans, la bâtisse devient un lieu de culte à l’effigie du chef du parti nazi et un musée à la gloire d’Hitler et du IIIe Reich y est installé.

Au sortir de la guerre, la maison est rendue à la famille Pommer et devient successivement la librairie du village, une école et même une banque, jusqu’à ce que l’État autrichien ne décide de rentrer dans l’équation.

À partir de 1972, l’État autrichien décide de louer l’entièreté de la maison à son propriétaire en lui versant l’équivalent de 4 800 euros par mois. Le but : contrôler son usage et limiter l’attraction du lieu pour les pellerins néo-nazis nostalgiques du IIIe Reich.

La maison devient un centre d’accueil pour personnes handicapées avant d’être définitivement vidée en 2011, alors que son propriétaire refuse toute rénovation.

Depuis, le sort de la maison où Adolf Hitler est né est sujet à débat. Alors qu’en octobre dernier, le Premier ministre autrichien Wolfgang Sobotka annonçait vouloir détruire la demeure, des historiens et des spécialistes soulignaient eux son importance culturelle et historique

Bâtiment administratif, musée, centre de dialogue... Si le vote du parlement autrichien permet de mettre fin à la bataille judiciaire engagée avec la famille Pommer, le sort de la maison natale d’Hitler est, lui, encore loin d’être fixé.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.