Accéder au contenu principal
SUISSE

Suisse : au moins trois blessés par balles dans un centre islamique à Zurich

La police suisse patrouille à proximité du centre islamique de Zurich, le 19 décembre 2016, après que trois personnes ont été blessées par balles.
La police suisse patrouille à proximité du centre islamique de Zurich, le 19 décembre 2016, après que trois personnes ont été blessées par balles. Michael Buholzer, AFP
2 mn

Au lendemain de la fusillade qui a fait trois blessés dans un centre islamique à Zurich, en Suisse, la police a annoncé que le cadavre du tireur avait été retrouvé non loin du lieu du drame.

Publicité

L'homme qui a tiré sur trois personnes dans un centre de prière musulman, non loin de la gare principale de Zurich, a été retrouvé mort, a annoncé la police suisse mardi 20 décembre. "Une personne a été retrouvée morte aux abords de la scène du crime", ont expliqué les autorités au lendemain du drame.

Le suspect a été identifié, précise la police cantonale sans autre indication. "Le suspect est l'homme mort retrouvé à environ 300 mètres du lieu du crime après la fusillade dans la mosquée", lit-on dans un communiqué de la police publié sur leur site internet.

Selon la police locale, le tireur, masqué et âgé d'une trentaine d'années, est entré vers 17h30 (16h30 GMT) dans le centre où se trouvaient plusieurs fidèles sur lesquels il a fait feu au moment de la prière. Trois hommes âgés de 30, 35 et 56 ans ont été blessés par les tirs, précise le communiqué de la police municipale et du Ministère public.
 

La police a précisé que l'enquête passait désormais à l'échelon supérieur, à la police du Canton de Zurich et au procureur de la ville. Les enquêteurs ont par ailleurs lancé un appel à témoin pour parvenir à établir le déroulé des faits.

Selon les médias locaux, le centre pris pour cible est habituellement fréquenté par des dizaines de fidèles venus avant tout du Maghreb, de Somalie et d'Érythrée.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.