Accéder au contenu principal
RD CONGO

RD Congo : l'opposant historique Etienne Tshisekedi appelle à la "résistance pacifique" contre Kabila

L'opposant Étienne Tshisekedi, le 10 juin 2016, à Genval, près de Bruxelles.
L'opposant Étienne Tshisekedi, le 10 juin 2016, à Genval, près de Bruxelles. Thierry Charlier, AFP
2 mn

Dans une vidéo mise en ligne mardi matin sur YouTube, l'opposant congolais Étienne Tshisekedi appelle ses concitoyens à ne pas reconnaître l'autorité de Joseph Kabila, dont le mandat présidentiel a expiré la veille, mais à résister pacifiquement.

Publicité

L'opposant historique Étienne Tshisekedi a appelé, mardi 20 décembre dans la matinée, la population de la République démocratique du Congo (RDC) à la "résistance pacifique" contre le président Joseph Kabila, dont le mandat s'est achevé lundi soir.

"Je lance un appel solennel au peuple congolais à ne pas reconnaître l'autorité illégale et illégitime de Joseph Kabila et à résister pacifiquement au coup d'État", déclare-t-il dans une déclaration mise en ligne sur YouTube.

Le chef de l'État, accuse-t-il dans un communiqué, s'est rendu coupable de "parjure", de "haute trahison" et de "violation intentionnelle de la Constitution". Tshisekedi ajoute que Kabila "a perdu sa légitimité et sa légalité à la tête du pays".

Le second mandat de Joseph Kabila a expiré lundi à minuit. L'élection présidentielle qui devait permettre de trouver son successeur a été repoussée au moins à avril 2018.

>> À lire : Une période d'incertitude s'ouvre en RD Congo

Les autorités congolaises expliquent que le scrutin n'a pu être organisé dans les temps du fait de difficultés logistiques et financières. La Cour constitutionnelle a jugé que Kabila pouvait poursuivre son mandat tant qu'une élection n'aurait pas eu lieu.

Une partie de l'opposition accuse, pour sa part, Joseph Kabila de chercher à se maintenir au pouvoir en dépit de la limitation constitutionnelle de l'exercice du pouvoir présidentiel.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.