Accéder au contenu principal

Des artistes demandent à Ivanka Trump de ne plus exposer leurs œuvres dans son appartement

Bill McCay / Contributeur, Getty images

Des artistes américains ont rejoint un collectif pour exprimer leur gêne de voir Ivanka Trump, propriétaire de certaines de leurs œuvres, poser devant leur travail. Certains l'invitent à prendre ses distance avec son père sur des choix de société.

PUBLICITÉ

D’abord, il y a eu les stylistes qui refusaient l’un après l’autre d’habiller la future First Lady Melania Trump, puis les chanteurs qui refusaient tour à tour d’assister à la cérémonie d’investiture de Donald Trump. Désormais, il y a également les artistes qui s’indignent de voir Ivanka Trump, fille aînée du président, être propriétaire de plusieurs de leurs œuvres.

Plusieurs d'entre eux ont donc rejoint le collectif Halt Action Group, créé en novembre 2016 par des personnalités du milieu de l’art new-yorkais, pour lancer sur Instagram la campagne "Dear Ivanka".

VOIR AUSSI : Donald Trump désigné "Personnalité de l'année" 2016 par le magazine Time

La femme d’affaires âgée de 35 ans est très active sur Instagram où elle totalise sur plus de 2 000 publications diffusées à plus de 2 millions d'abonnés. Entre deux photos de ses enfants et quelques selfies : les photos de son luxueux appartement aux murs ornés d’une dizaine de peintures d’artistes. 

Ici, une peinture de Christopher Wool

Là, un tableau de Dan Colen

Et là une œuvre de Nate Lowman à droite

Indignation des artistes

Problème : plusieurs de ces artistes, gênés de voir leurs œuvres liées à la famille Trump, ont décidé de réagir.

"Décrochez mon travail de vos murs"

L’artiste de Philadelphie Alex Da Corte a même repris sur son compte Instagram privé, une photo d’Ivanka Trump sur laquelle la jeune femme pose derrière une de ses œuvres. Le peintre l'interpelle ainsi : "Chère @Ivankatrump, s’il vous plaît, décrochez mon travail de vos murs, je suis gêné de me voir avec vous."

Un autre peintre, Alex Israel, a commenté l’une des photos où l’on voit l’un de ses tableaux en arrière-plan dans la salle à manger. "S’il vous plaît, soutenez les artistes et les gens qui, à travers le monde, pensent que l’Amérique c’est l’égalité pour tous", écrit l'artiste

Pour la plupart de ces artistes, cette prise de parole vise à ne pas se laisser associer aux convictions de Donald Trump, que sa fille partage et soutient. Sur le site de Halt Action Group est inscrit le message suivant : "Chère Ivanka, le racisme, l'antisémitisme, la misogynie et l'homophobie ne sont acceptables nulle part, encore moins à la Maison Blanche." Bill Powers, marchand d’art à New York, qui a fondé le collectif Halt Action Group, a expliqué à Bloomberg : "Je pense que de nombreux artistes se sentent mal à l’aise face au fait d’être intégré ou agrégé à la marque Ivanka Trump."

Sur son compte Instagram, le collectif Halt Action Group interroge ainsi l'aînée du président élu : "Lorsque vous prenez la pose devant une toile pour prendre une image, que vous utilisez un filtre et parsemez votre post de hashtags, sachez que vous vous tenez devant l’extension intime d’une existence, devant une personne qui travaille, quelqu’un qui est derrière vous et qui est cool. Mais le plus cool, c’est d’interroger le pouvoir du capitalisme et de se demander d’où vient cet argent, qui il sert et qui il oppresse."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.