Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

États-Unis : Donald Trump dit vouloir fermer sa fondation caritative

Donald Trump a annoncé vouloir "éviter ne serait-ce que l'apparence d'un conflit avec mon rôle de président", samedi 24 décembre 2016.
Donald Trump a annoncé vouloir "éviter ne serait-ce que l'apparence d'un conflit avec mon rôle de président", samedi 24 décembre 2016. Molly Riley, AFP
3 mn

Le président élu des États-Unis Donald Trump a annoncé samedi qu'il avait "l'intention" de dissoudre sa fondation philanthropique controversée pour "éviter ne serait-ce que l'apparence de tout conflit" d'intérêt.

Publicité

Face à la polémique sur la confusion entre sa future fonction présidentielle et ses activités d'homme d'affaires, Donald Trump a annoncé une première décision concrète samedi 24 décembre : le président élu qui doit entrer en fonction le 20 janvier a dit son intention de dissoudre sa fondation caritative, qui fait l'objet d'une enquête du procureur général de New York.

Donald Trump n'a pas précisé le calendrier prévu pour le démantèlement de ses œuvres de bienfaisance mais a assuré vouloir "éviter ne serait-ce que l'apparence d'un conflit avec mon rôle de président".

Le procureur général de New York, Eric Schneiderman, a ordonné en octobre à la Donald J. Trump Foundation de cesser de recevoir des donations, l'accusant de déroger aux lois de l'État requérant un enregistrement auprès des autorités locales.

Le Washington Post avait révélé plus tôt une série d'irrégularités dans la gestion de la fondation, notamment l'usage de fonds de bienfaisance pour régler des litiges juridiques visant les affaires Trump.

La gestion de l'empire immobilier de Trump en question

Mais le calendrier de la fermeture de la fondation n’est pas uniquement du ressort de Donald Trump : samedi, une porte-parole du procureur général a en effet annoncé que Donald Trump ne pourrait dissoudre sa fondation pendant la durée de l'enquête. "La fondation Trump fait toujours l'objet d'une enquête par ce bureau et ne peut légalement être dissoute avant que cette enquête ne soit achevée", a dit Amy Spitalnick, sans préciser de date.

Créée en 1988, la fondation Trump n'organise aucun programme de charité en propre, mais donne de l'argent à d'autres groupes de bienfaisance.

Depuis son élection, le 8 novembre, Donald Trump a promis d'abandonner à ses fils et à des tiers la gestion de son empire immobilier, bien que la loi ne l'y oblige pas. Il devait détailler son plan lors d'une conférence de presse annoncée pour mi-décembre mais qu'il a reportée à une date non précisée.

Avec AFP et Reuters
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.