Accéder au contenu principal
Ici l'Europe

Ile de la Réunion : une addiction au sucre

Depuis deux siècles l’agriculture de la Réunion est dominée par la canne à sucre. Une industrie qui a forgée l’identité de l’île. Aujourd’hui encore, cette culture représente plus de 50% de la surface agricole de la Réunion. Mais les planteurs, confrontés à la fin annoncée des quotas sucriers, craignent de disparaitre. Un millier d’entre eux ont cessé leur activité ces dix dernières années. Les cours mondiaux du sucre ont déjà chuté de 20% en 2015.

Publicité

Pour garantir des prix fixes aux planteurs et maintenir la filière à flot, l’UE subventionne fortement le secteur et Paris vient de débloquer une aide additionnelle de 28 millions d’euros. Les emplois générés par la canne à sucre représentent 9 % de la population active à la réunion.

Une émission présentée par Caroline de Camaret. Production : Isabelle Romero et Anaïs Guérard.
Un programme co-financé par la Commission européenne. Ce programme n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations contenues.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.