Découvertes

Samsung lance une mise à jour pour empêcher définitivement le rechargement des Galaxy Note 7

Bloomberg / Contributeur

Ah qu'ils sont têtus, ceux qui persistent à utiliser leurs Galaxy Note 7 au nez et à la barbe des injonctions à renvoyer le produit. Pour les stopper, le fabricant sud-coréen a mis en place une mise à jour empêchant au téléphone de se recharger.

Publicité

Demander à leurs propriétaires de renvoyer leurs téléphones n'aura pas suffi. Pour mettre le holà sur l'utilisations des Galaxy Note 7 même chez ceux qui rechignaient à s'en séparer, Samsung sort cette fois les grands moyens. 

VOIR AUSSI : Un réseau Wi-Fi renommé "Samsung Galaxy Note 7" fait faire demi-tour à un avion

Aux États-Unis, une nouvelle mise à jour va permettre d'empêcher aux téléphones maudits de se recharger. L'opérateur T-Mobile est le premier à avoir accepté de le déployer. Il sera bientôt suivis par d'autres opérateurs américains comme AT&T et Verizon, qui devraient se mettre au diapason dans les jours à venir.

Inciter les utilisateurs à se débarasser de leurs appareils

Samsung avait initialement demandé à Verizon de tout simplement désactiver à distance les Galaxy Note 7. Une requête à laquelle l'opérateur n'avait pas accédé, de peur de mettre des clients en porte-à-faux dans des situations où ceux-ci auraient des appels urgents à passer. En empêchant aux téléphones d'être rechargés, le fabricant espère inciter les récalcitrants à rendre leurs appareils.

Des statistiques de Samsung estiment à environ 300 000 le nombre de Galaxy Note 7 encore en circulation outre-Atlantique. En Europe, le fabricant sud-coréen a mis en place une mise à jour limitant à 30 % de la batterie le niveau de recharge afin d'encourager les clients à abandonner le produit.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine