Accéder au contenu principal

Trump salue "l'intelligence" de Poutine face aux sanctions américaines

La Russie se réserve "le droit de prendre des mesures de rétorsion" a annoncé Poutine dans la foulée de sa décision de "nexpulser personne".
La Russie se réserve "le droit de prendre des mesures de rétorsion" a annoncé Poutine dans la foulée de sa décision de "nexpulser personne". Don Emmert, Natalia Kolesnikova, AFP

Dans un tweet publié vendredi, Donald Trump a salué "l'intelligence" du président russe Vladimir Poutine, suite à sa décision de "n'expulser personne" en réponse aux sanctions prises 24 heures plus tôt par Barack Obama.

Publicité

Le président élu des États-Unis Donald Trump a salué dans un tweet publié vendredi 30 septembre "l'intelligence" de Vladimir Poutine. Ce tweet intervient après la décision du président russe de "n'expulser personne" en réponse aux sanctions prises plus tôt par Barack Obama.

Dans ce tweet, aussitôt retweeté par l'ambassade russe à Washington, Trump écrit : "Bien joué le report - J'ai toujours su qu'il était très intelligent!".

"Les Russes mènent tellement @CNN et @NBCNews en bateau - drôle à observer, ils n'ont aucune idée (de ce qui se passe)!", a encore tweeté le milliardaire américain dans la soirée, ajoutant que seule la chaîne conservatrice "@FoxNews comprend totalement" la situation.

96 Russes vont quitter les USA

Les mesures annoncées jeudi 29 décembre par Barack Obama, moins d'un mois avant son départ de la Maison Blanche, prévoient notamment l'expulsion de 35 personnes accusées d'être des membres du renseignement russe et la fermeture de deux sites russes dans le nord-est des États-Unis considérés comme des bases utilisées par ces agents. Moscou a annoncé l'envoi d'un avion spécial parti chercher les diplomates russes et leurs familles obligées de quitter les États-Unis dans les 72 heures. Selon la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, 96 personnes au total vont quitter les USA.

La Russie, qui se réserve "le droit de prendre des mesures de rétorsion", "restaurera les relations russo-américaines au vu de ce que sera la politique du président américain élu Donald Trump", a précisé M. Poutine, qui a adressé un message de fin d'année au président élu américain. Dans ce texte, le chef de l'État russe a exprimé l'espoir qu'après l'investiture de M. Trump, le 20 janvier, "les deux États (...) pourront prendre des mesures réelles visant à rétablir les mécanismes de la coopération bilatérale dans différents domaines".

>> A lire aussi sur France 24 : Piratage : Obama sanctionne la Russie sans révéler les preuves de son implication

L'administration américaine a clairement accusé la Russie d'avoir orchestré des piratages informatiques qui ont mené au vol et à la publication de milliers d'emails de responsables démocrates, brouillant le message de la candidate Hillary Clinton.
Barack Obama a ordonné qu'un rapport complet sur les piratages informatiques menés pendant la campagne présidentielle lui soit remis avant son départ de la Maison Blanche.

Avec AFP

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.