Accéder au contenu principal

Comment passer moins de temps sur Internet en 2017

AMBAR DEL MORAL/MASHABLE

Comme chaque début d'année, l'exercice des "bonnes résolutions" fait son retour : voir davantage sa famille, manger plus équilibré, faire plus de sport, lire... Mais qu'en est-il de notre rapport à Internet ?

Publicité

Passer moins de temps en ligne. Voilà une résolution qui vous permettrait de dégager du temps pour respecter toutes les autres. Mais qu'on se le dise, se contenter de jurer de s'éloigner des écrans ne suffira pas : le meilleur moyen d'atteindre un objectif, c'est de le découper en plusieurs étapes faciles à cocher.

VOIR AUSSI : Pour naviguer plus sereinement, commencez par activer le protocole HTTPS lorsque possible

Chez Mashable FR, on est ravis de vous savoir actuellement en ligne pour nous lire. Mais on sait aussi à quel point il est important que chacun s'aménage des temps de déconnexion... qui n'en rendent que meilleurs les moments que l'on s'accorde en ligne.

Allez hop, voici quelques trucs pour vous aider à y parvenir.

Achetez un vrai réveil

Il y a un paquet de fois où, avant de dormir, j'empoigne mon téléphone uniquement pour régler l'heure de mon réveil, et je me retrouve finalement à lire une dépêche AFP suggérée par une alerte du Monde.fr, aller de liens en liens, rafraîchir ma boîte mail, répondre rapidement à un message de ma cousine et poser une option pour des billets de train.

Et même avec la fonctionnalité Night Shift supposée ménager mes yeux et ne pas me tenir trop éloignée du sommeil, je retarde parfois d'une bonne heure le début de ma nuit. Bravo (non).

La solution se trouve peut-être dans l'utilisation d'un objet d'antiquité (ou presque) : un réveil.

Imaginez tous les bienfaits engendrés par l'acquisition d'un tel produit : avec un réveil, le premier et le dernier truc que vous verrez en vous levant et en vous couchant seront les aiguilles d'une montre ; et pas un écran lumineux qui vous agressera dans un moment où vous avez pourtant besoin de douceur. Ah, le réveil : quelle invention du futur.

Trouvez un hobby nécessitant d'être loin d'un écran

Une activité qui tient vos mains mobilisées par une substance fluide ou pâteuse, c'est aussi une activité qui vous empêchera de pianoter sur votre smartphone en même temps. Lancez-vous dans des collages ou la poterie et vous verrez bien. En plus, ce sera un bon moyen de renouer avec le plaisir simple des activités manuelles.

Et puis si comme moi vous trouvez que les activités (= effort) ont toujours plus de sens quand elles donnent naissance à des choses qui se mangent (= réconfort), essayez de faire votre pain maison, par exemple.

En faisant cela, vous resterez concentré sur une tâche précise, vous vous aérerez l'esprit par la même occasion et vous en retirerez un grand sentiment de satisfaction à la fin. Bon, sauf si votre pain a un goût de pâte à modeler Play Doh mais oh, là on ne peut plus vous aider, c'est à vous d'y mettre un peu du vôtre aussi.

Acceptez l'idée que le multitasking est une mauvaise idée

Sur le moment bien sûr, ça nous donne tous l'impression de gagner du temps sur la vie. Répondre à des e-mails en regardant la BBC Nature ou cuisiner un bœuf Stroganoff en commandant des trucs sur Amazon, par exemple.

VOIR AUSSI : Avoir plein d'onglets ouverts en même temps, ce mal résumé en images

Mais soyons honnête : soit vous n'aurez rien compris à la reproduction des marsupiaux, soit votre mijoté sera trop salé (à moins que ce ne soit vos e-mails qui se trouvent truffés de coquilles ou votre pull commandé en taille XXL alors que vous faites du M). Car faire deux choses en même temps, c'est bien trop souvent ne rien bien faire des deux.

Selon des chercheurs de l'Association américaine de psychologie, le fait de multiplier les tâches peut vous enlever jusqu'à 40 % de votre attention.

Alors arrêtez de déconner (oui, je change ton mais c'est parce que ça m'agace de vous voir vous gaspiller ainsi) : si vous lisez un livre, ne regardez pas une série en même temps. Respectez un peu le travail des créateurs de contenus : Romain Gary a-t-il envie que vous ne compreniez rien à "La promesse de l'aube" qu'il a passé tant de temps à écrire ? Les scénaristes de "The Young Pope" méritent-ils que vous ne suiviez plus rien des manigances du clergé ? Bon sang, faites un effort et saluez les artistes.

Laissez votre téléphone à la maison plusieurs fois par semaine

Difficile à faire lorsque vous allez au travail ou en cours, mais complètement envisageable à la fin d'une journée ou le week-end : abandonner son smartphone à la maison peut vous forcer à décrocher un peu. Réfléchissez un instant : nombreuses sont les occasions, si on les cherche bien, pour lesquelles il est tout à fait possible de se passer d'être joignable. Sortir 10 minutes de chez soi pour aller chercher une baguette de pain, aller voir un ami pour boire une pinte, se poser au café pour bouquiner en terrasse, se rendre à la piscine de quartier pour faire quelques longueurs...

VOIR AUSSI : Comment appliquer le "droit à la déconnexion" sur son lieu de travail ?

Prenez donc exemple sur Harry et Sally par exemple, qui n'ont pas l'air d'interrompre leurs balades bucoliques par la consultation de leurs comptes Instagram.

Essayez de vous remémorer chaque soir ce que vous avez fait en ligne durant la journée

C'est un exercice intéressant, et une astuce pour faire travailler sa mémoire de surcroît : faire la liste de ce qu'on a mangé cette semaine ou des films qu'on a vus ce mois-ci.

Et si vous en faisiez autant pour votre vie numérique ? Tentez de résumer ce que vous avez fait de ces 3 heures passées à être devant votre ordinateur portable, avachi sous un plaid dans le canapé. Vous parviendrez vite à savoir si ce temps a été productif ou non. Avoir agrégé de nouvelles connaissances parce qu'on a traîné sur la page Wikipédia des morts insolites vous offre un paquet de "le saviez-vous" à débiter en soirée... Avoir passé en revue les 42 photos des vacances à Bali d'Amandine, qui était dans votre voisine de maths en 5e, beaucoup moins.

Coucher votre historique de navigation sur le papiervous offrira indéniablement l'occasion de prioriser vos activités en ligne lors de vos prochaines escapades sur le Net. Parole d'internaute à qui il arrive régulièrement d'aller de liens inutiles en liens inutiles, avant de rageusement lever les yeux au ciel pour réaliser qu'"ouvrir des articles intéressants en onglets sans aller jusqu'au bout leur lecture", c'est comme "acheter un essai pour le flanquer dans sa bibliothèque et avoir l'impression trompeuse qu'on en sait déjà un peu plus sur le sujet juste parce qu'on possède le bouquin".

– Retrouvez l'article de Chloe Bryan sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.