Accéder au contenu principal

Granny, la plus vieille orque du monde, est sûrement décédée

Cliché de Granny (ou J2), prise par le photographe Gary Sutton spécialisé dans la photographie de mammifères marins, à l'automne 2015.
Cliché de Granny (ou J2), prise par le photographe Gary Sutton spécialisé dans la photographie de mammifères marins, à l'automne 2015. Gary Sutton/Instagram

Granny, la plus vieille orque femelle du monde, est a priori décédée. Elle n'a plus été aperçue avec son groupe d'orques depuis le 12 octobre 2016.

Publicité

C'est une bien triste nouvelle pour le monde animal : Granny, la plus vieille orque du monde, semble bien nous avoir quittés.

VOIR AUSSI : Barack Obama ne sera bientôt plus président mais il laisse son nom à neuf espèces animales

L'orque femelle, surnommée "Granny" en raison de son grand âge et de la famille qu'elle a réunie autour d'elle, s'appelait en réalité J2. C'est le professeur Ken Balcomb, du Center for Whale Research, qui l'a aperçue en dernier le 12 octobre 2016. Son absence depuis cette date a poussé le centre à annoncer sa disparition très probable.

105 year old J2 "Granny". What an amazing animal. Photo by: Heather MacIntyre #SRKW #KillerWhale #Orca #J2Granny

Une photo publiée par Candace Accardo (@candaceaccardo91) le

Selon des estimations, elle avait 105 ans, faisant d'elle l'orque la plus âgée de toute son espèce. Le professeur Darren Croft, qui mène une étude sur les orques à l'université d'Exeter au Royaume-Uni, a confié à la BBC News que "sa mort était inévitable, mais reste une nouvelle très triste."

Une vie bien remplie

J2 serait donc, selon les estimations des scientifiques, née en 1911. En 1967, elle est capturée avec tout un groupe d'orques. Mais elle est déjà trop vieille pour être intégrée à un parc aquatique, et l'animal est donc relâché.

La baleine noire et blanche est facilement reconnaissable du reste de ses pairs en raison de deux traits distinctifs : une tâche gris-sable derrière sa nageoire dorsale, et une petite entaille arrondie sur cette même nageoire.

Durant toute sa vie, J2 a été un symbole pour les défenseurs des animaux, l'orque étant une espèce en danger d'extinction et survivant très difficilement dans les parcs aquatiques et autres zoos. Sa longévité exceptionnelle s'oppose à la durée de vie extrêmement courte (20 à 30 ans) des orques en captivité.

VOIR AUSSI : SeaWorld va ouvrir son premier parc à Abu Dhabi en 2022 et il n'y aura pas de spectacle d'orques

Depuis sa libération en 1967, Granny voyage avec le groupe J, une bande de 25 orques se déplaçant ensemble. Elle en était évidemment la doyenne, mais aussi apparemment une meneuse. Certains la surnommaient même "la matriarche".

"C'est époustouflant de se dire que cette baleine a plus de 100 ans", confiait le capitaine Pidcock, de l'organisme Ocean Ecoventures Whale Watching (qui emmène des touristes observer des baleines et des orques au large du Canada), en mai 2014 au Daily Mail. "Elle est née avant le naufrage du Titanic. Vous imaginez tout ce qu'elle a vu dans sa vie ?"

Le mystère de la ménopause

Du côté de la science, Granny était aussi une star. En effet seules quelques rares espèces expérimentent, chez les femelles, le passage à la ménopause parmi lesquelles les orques, les baleines pilotes, et les hommes.

En conséquence, J2 était observée depuis plusieurs années pour comprendre les mécanismes de la ménopause chez les orques, et le rôle de la femelle ménopausée une fois ses fonctions reproductives arrêtées.

Le 10 août 2016, la BBC Radio publiait un documentaire sur le sujet, avec Granny comme "invitée" principale. Les scientifiques avaient notamment remarqué que Granny prenait soin des petits du groupe, guidait la bande, assistait les jeunes femelles et nourrissait même parfois les mâles.

Une vraie grand-mère, finalement, qui ne part pas sans hommages et marques d'amour.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.