FOOTBALL

Invincible avec le Real Madrid, Zinedine Zidane entre dans l'histoire du football espagnol

Le Real de Zidane, qui n'a plus perdu depuis avril 2016, est entré dans l'histoire du football espagnol.
Le Real de Zidane, qui n'a plus perdu depuis avril 2016, est entré dans l'histoire du football espagnol. Jean-Philippe Marcou, AFP
3 mn

Match après match, Zinedine Zidane continue d'écrire sa légende avec le Real Madrid, qui a enchaîné samedi un 39e match officiel sans défaite. Il égale la plus longue série d'invincibilité espagnole, établie la saison dernière par le Barça.

Publicité

Insatiable en ce début d'année 2017, comme il le fut en 2016. Zinedine Zidane continue d'écrire sa légende avec le Real Madrid, qui a enchaîné, samedi 7 janvier, contre Grenade (5-0) un 39e match officiel consécutif sans défaite. Les Merengue égalent ainsi la plus longue série d'invincibilité espagnole établie la saison dernière par le Barça, leur éternel rival.

L'entraîneur français, qui n'a plus perdu un seul match toutes compétitions confondues depuis avril 2016, a beau répéter que les records ne sont "pas le plus important", c'est le genre de jalon qui vous pose un technicien.

Et cette "manita" (victoire 5-0) démontre la confiance emmagasinée par l'équipe leader du Championnat d'Espagne, intraitable lors de cette 17e journée.

"Aucune limite"

Jeudi 12 janvier, le Real aura l'opportunité de s'arroger seul le record d'Espagne en cas de 40e match sans défaite lors d'un alléchant huitième de finale retour de Coupe du Roi face au FC Séville (aller: victoire 3-0 des Madrilènes).

"On n'a aucune limite. Mais par contre, on met tout en œuvre pour faire en sorte que ça dure", a souligné Zizou après la rencontre.

Cette série d'invincibilité renforce le crédit de Zidane pour l'obtention du titre de meilleur entraîneur Fifa de 2016, pour lequel le Français est nommé et qui sera attribué lundi à Zurich.

À ce rythme, son équipe peut désormais rêver d'effacer l'intouchable série de la Juventus Turin, 43 matchs d'invincibilité entre 2011 et 2012, pour passer à la postérité.

Encensé par la presse espagnole

Propulsé à la tête de l’équipe première et de ses stars le 4 janvier 2016, "Zizou", qui entraînait jusqu’ici Castilla, la réserve des Merengue, aura balayé les doutes autour de son inexpérience en douze mois.

Un sacre continental en Ligue des champions en mai, une Supercoupe d'Europe en août et un Mondial des clubs en décembre sont venus inaugurer le palmarès du Français âgé de 44 ans et faire taire les plus sceptiques. Le record obtenu samedi vient enfoncer encore plus le clou.

"La saison dernière, Zidane nous a changé la vie", a résumé le président madrilène Florentino Pérez dans un récent entretien avec l'AFP. Et d’ajouter : "C'est quelqu'un qui s'est parfaitement intégré à ce club et le connaît sur le bout des doigts. Ses valeurs correspondent à celles du Real Madrid et c'est une histoire d'amour, belle et éternelle".

Elle aussi conquise, la presse madrilène ne cesse d’encenser le champion du monde 1998. "Le magicien de 2016", a titré le quotidien sportif Marca la semaine dernière, "Zidane, avec toi tout a commencé", a écrit As en une.

C'est dire la métamorphose opérée par le Français au sein d'un club qui avait vécu en 2015 une année blanche, sans le moindre trophée.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine