Accéder au contenu principal
Focus

France : poussée de fièvre autour de l'enseignement de l'arabe à l’école

Capture d'écran France 24

Parlé par plus de 430 millions de personnes dans le monde, l’arabe est enseigné depuis des années dans les écoles publiques françaises. De l’école primaire au collège en passant par Polytechnique, plus de 55 000 élèves, au total, bénéficient de son apprentissage. En plus de son enseignement en tant que deuxième langue vivante au collège, il fait également l’objet de cours facultatifs dispensé à travers les « ELCO » (Enseignement Langue et Culture d'origine).

PUBLICITÉ

Conçu en 1977 pour permettre aux enfants d'immigrés de garder un lien avec leur pays d'origine, ce dispositif prévoit que les cours soient assurés par des enseignants recrutés, payés, encadrés par les pays d'origine. Ce dispositif se retrouve aujourd’hui sous le feu de la critique, plusieurs élus Les Républicains ayant dénoncé un risque de communautarisme. Le Ministère de l'Education souhaite que ces enseignants soient davantage intégrés à l'école. Pourquoi cette poussée de fièvre ? Qu'en est-il sur le terrain? Enquête.

Émission préparée par Patrick Lovett et Elom Toble

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.