Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le Premier ministre australien et Jérusalem"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Daphne Caruana Galizia, assassinée il y a un an"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Élections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Comment expliquer l'ampleur des inondations meurtrières dans l'Aude ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

Découvertes

Volkswagen ressuscite son combi historique en voiture électrique autonome

© Volkswagen

Texte par Chloé ROCHEREUIL

Dernière modification : 09/01/2017

Retour vers le futur : Volkswagen a présenté une version 2017 électrique et autonome de son combi iconique, le I.D. Buzz.

C’est bon les hippies, vous pouvez revenir au XIXe siècle. Volkswagen a présenté ce week-end au salon de l’automobile de Détroit, aux États-Unis, une version électrique et autonome de son monospace historique.

VOIR AUSSI : Les taxis Sea Bubbles vont voler à Paris au-dessus de la Seine au printemps prochain

Baptisé I.D. Buzz, le combi du futur est tout aussi propice à la vadrouille que ses ancêtres – huit places et deux grands coffres à l’arrière et à l’avant –, avec la pollution en moins. Entièrement électrique, le van de près de cinq mètres de long possède une autonomie de plus de 600 kilomètres.

Et contrairement à la version des années 1960, où le conducteur était obligé de garder les yeux rivés sur la route pendant que les autres passagers s’amusaient à l’arrière, le nouveau combi Volkswagen peut fonctionner entièrement en conduite autonome.

Pendant que des capteurs, des radars et des caméras roulent pour lui, le conducteur peut désormais faire pivoter son siège à 180° et jouer aux cartes avec ses copains.

Après le scandale des moteurs truqués de Volkswagen, le constructeur automobile s’était largement tourné vers l’électrique pour se racheter une réputation. Avec la version revisitée du combi de Scoubidou, qui sait, Volkswagen pourrait bien revenir sur le droit chemin. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 09/01/2017