Accéder au contenu principal

"Le Kremlin et les secrets de Donald Trump"

France 24

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 11 janvier : les révélations de la presse américaine, qui affirme que le Kremlin détient des informations compromettantes, à la fois personnelles et financières, sur Donald Trump ; la décision de la CEDH de ne pas autoriser les jeunes musulmanes à être exemptées de cours de natation mixtes et l’interdiction de la fabriquer et de vendre des burqas au Maroc.

PUBLICITÉ

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse aux États-Unis, où les chefs du renseignement auraient fait part à Donald Trump, la semaine dernière, de l'existence d'informations compromettantes à son sujet recueillies par la Russie.
 
D’après CNN, le futur président ainsi que son prédécesseur, Barack Obama, auraient été informés que le Kremlin disposait d’informations personnelles et financières susceptibles d’être utilisées contre Donald Trump. Une information que la chaîne de télé dit tenir d’officiels américains ayant eu connaissance de la teneur des briefings de Trump et Obama. Alors que CNN précise que ces allégations n’ont pas été vérifiées, l’un des journalistes qui signe l’article se trouve être Carl Berstein, l’un des deux journalistes qui ont révélé le scandale du Watergate – ce qui tend à accréditer le sérieux de ces révélations, qui auraient également confirmées par un membre des services de renseignement britanniques. Des allégations reprises ce matin par l’ensemble de la presse américaine, notamment par The New York Times, qui détaille plusieurs de ces allégations, concernant notamment des frasques sexuelles présumées en Russie, et l’existence de communications suivies pendant la campagne entre l’équipe de Donald Trump et Moscou. Le site BuzzFeed,qui publie l’intégralité de ce rapport, affirme néanmoins que ce dernier comporte «plusieurs erreurs», ajoutant qu’il y a «des raisons sérieuses de douter de la validité de certaines des allégations qu’il contient. Alors pourquoi le publier? Parce que ce document aurait déjà été «largement» diffusé dans les hautes sphères du gouvernement et des médias, selon Buzzfeed, qui assure avoir voulu être «transparent» vis-à-vis de ses lecteurs.
 
Donald Trump a immédiatement réagi. «Ce sont de fausses informations, une chasse aux sorcières totale», a tweeté le président-élu. Il aura l’occasion de s’expliquer plus longuement lors de la conférence de presse très attendue qu’il doit tenir aujourd’hui. Trump a également retweeté le message de Michael Cohen, l’un de ses avocats mis en cause, qui affirme n’avoir jamais mis les pieds à Prague, contrairement à ce qu’affirme le rapport, photo de la couverture de son passeport à l’appui.
 
Barack Obama, lui, a prononcé cette nuit le dernier discours de son mandat, au cours duquel il a promis qu’il resterait «toujours aux côtés» de ses compatriotes. Un engagement que The Daily Beast lui propose de mettre en œuvre dans la ville de Chicago, là où tout a commencé pour Barack Obama, mais où tout reste encore à faire. Huit ans après sa première élection, le site d'informations rappelle que la ville américaine détient le record de la plus forte progression de la criminalité et du plus grand nombre de fusillades en 2016, avec 762 tués et près de quatre mille blessés. Le président, lui, a déjà fait savoir qu’il entendait se consacrer davantage à sa famille, à sa femme Michelle, et à ses deux filles, Malia et Sasha. L'absence de cette dernière lors du dernier discours de son père a été largement commentée. «Elle nous a manqué», regrette Romper, qui se demande où était passée la jeune fille de 15 ans. Après vérification auprès de notre correspondant à Washington, il semblerait que la jeune Sasha ait eu un examen aujourd’hui, d’où son absence hier soir. Voilà qui devrait rassurer tout le monde.
 
Un mot, également, de la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme, qui estime que les élèves musulmanes n’ont pas à être exemptées de piscine mixte. Saisie par des parents turco-suisse, qui s’étaient vu infliger une amende pour avoir refusé que leurs filles aillent à la piscine dans le cadre de sa scolarité, la CEDH a tranché en leur défaveur. «Une décision saluée en Suisse, y compris par les musulmans», d’après le site 24Heures, qui relève notamment la réaction de l’Union vaudoise des associations musulmanes: «Il est important que tous les enfants suivent le même cursus scolaire et que chacun apprenne à nager», a déclaré son porte-parole, qui a ajouté qu’il fallait cependant «privilégier le dialogue entre les parties et éviter les tribunaux». «En affirmant la valeur supérieure de l’intégration, la Cour européenne rassure les défenseurs de l’égalité des chances et des sexes, comme les partisans de la laïcité à l’école», salue Le Temps, qui estime que ce jugement «confirme d’abord la primauté de l’intérêt collectif sur des demandes particulières», et le fait que «l’intégration et la socialisation des enfants, quelles que soient leurs origines, leur culture et leur religion, constitue un objectif sociétal primordial». «La mission intégrative de l’école est de ce fait réaffirmée avec force».
 
Au Maroc, la fabrication et la vente de la burqa, le voile intégral, viennent d’être interdites dans tout le pays. Cette décision, qui n'a pas été annoncée ni commentée par le ministère de l'Intérieur, mais ordonnée oralement ou par écrit aux commerçants, est cependant perçue comme geste fort. Il est condamné par des leaders salafistes marocains, mais aussi critiqué par certains défenseurs des droits de l'homme, qui y voient une atteinte aux libertés individuelles. Courrier International rapporte ainsi que les médias marocains laissent entendre que le ministère de l’Intérieur s’apprête à interdire totalement la burqa.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.