Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

Primaire de la gauche : l'esprit de synthèse à l'épreuve des débats

Capture d'écran France 24

Comble pour l'homme de "la synthèse", François Hollande : aucun de ses anciens ministres et candidats à la primaire de la gauche n'a fait preuve d'esprit de synthèse lors du débat. À la question : "Résumez en un mot le quinquennat de François Hollande", ils en ont tous utilisé au moins trois. La plus longue réponse fut celle d'Arnaud Montebourg : trois phrases et exactement 44 mots. Les internautes se sont en revanche accordés sur un adjectif pour qualifier cette primaire à gauche : ennuyeuse.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.