Accéder au contenu principal

Turquie : le suspect arrêté à Istanbul avoue être l'auteur de l'attaque du Nouvel An

Seize jours après l'attaque de la discothèque Reina à Istanbul, le principal suspect a été arrêté.
Seize jours après l'attaque de la discothèque Reina à Istanbul, le principal suspect a été arrêté. Ozan Kose, AFP

Au lendemain de son arrestation, le suspect arrêté par la police turque a avoué, mardi, être l'auteur de la tuerie dans une boîte de nuit à Istanbul le soir du Nouvel An, a annoncé le gouverneur. L'attaque, revendiquée par l'EI, avait fait 39 morts.

Publicité

C'est une traque de seize jours qui s'achève. L'auteur de la fusillade du Nouvel An dans une discothèque d'Istanbul a avoué être l'auteur de la tuerie, a annoncé, mardi 17 janvier, Vasip Sahin, le gouverneur. Le suspect avait été arrêté la veille dans un quartier stambouliote.

Le vice-Premier ministre de la Turquie, Numan Kurtulmus, avait félicité la police pour cette capture, confirmant les annonces des médias turcs. "Je félicite notre police qui a attrapé l'auteur du massacre d'Ortakoy. Notre guerre contre la terreur et les pouvoirs à l'œuvre derrière continuera jusqu'à la fin", avait-t-il affirmé sur son compte Twitter.

Selon l'agence pro-gouvernementale Anadolu, le suspect se nomme Abdulgadir M. Il avait déjà été identifié par les services de renseignement et la police anti-terroriste d'Istanbul comme un Ouzbek de 34 ans, faisant partie d'une cellule du groupe État islamique en Asie, selon des articles parus dans la presse turque.

Sous surveillance depuis trois jours

L'homme avait été retrouvé avec son fils de quatre ans dans un appartement du quartier stambouliote d'Esenyurt lors d'une vaste opération policière, selon la chaîne de télévision d'État TRT.

Toujours selon TRT, l'arrestation s'était produite lors d'un coup de filet mené conjointement par la police et les services secrets turcs MIT dans la nuit de lundi. La police avait repéré la cache du suspect trois jours auparavant et l'avait suivi pour pouvoir identifier ses complices. D’après le gouverneur d’Istanbul, près de cinquante personnes ont été arrêtées, afin de retrouver l’auteur présumé de l’attaque du Nouvel An.

Le terroriste présumé a été interpelé "dans une copropriété de luxe située dans la banlieue d’Istanbul" d’après Fatma Kizilboga, la correspondante de France 24 à Istanbul. "Dans le même appartement ont été placées en garde à vue cinq personnes dont trois femmes de nationalité kirghize, somalienne, sénégalaise mais également égyptienne" a-t-elle précisé. L’un des hommes arrêtés avec le suspect est de nationalité irakienne selon le gouverneur d’Istanbul, qui a précisé qu’Abdulgadir M. avait suivi un entrainement en Afghanistan.

L'EI avait revendiqué la fusillade, parlant d'acte de vengeance contre l'engagement militaire de la Turquie en Syrie.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.